Acheter son violon d’occasion

avec Pas de commentaire

Lorsqu’on décide de se lancer dans l’achat d’un instrument, outre l’énorme éventail de possibilité qui s’offre à nous, il se pose très rapidement un problème significatif quel que soit le niveau et les attentes du musicien : le prix. Une des solutions évidente à ce problème serait de se procurer un violon d’occasion en faisant l’impasse sur une usure éventuelle, réduisant le coût d’achat. Quelques points sont à considérer cependant pour que cette apparente affaire ne soit qu’une illusion d’économie.

 

Violon d’occasion ou violon ancien

Le marché du violon, de l’alto et du violoncelle est régi par des codes bien particuliers suivant des cas bien particuliers, certains s’apparentent au marché des œuvres d’art et des antiquités, tandis que d’autres sont considérés comme des biens de consommation tout à fait standard, fabriqués en masse dans des usines. La ligne qui démarque les deux s’estompe de plus en plus au fil des années…

 

Le violon d’occasion

On parle d’un violon d’occasion pour la plupart des instruments construits récemment dans des usines ou des ateliers de production à grande échelle (Originaire de chine ou d’Europe de l’Est), qu’un musicien aurait acheté puis aurait décidé de s’en séparer. En général ceux-ci ne sont pas assez intéressant d’un point de vu lutherie pour être qualifié d’œuvre d’art et ne sont pas assez anciens pour être qualifiés d’antiquités. Leur valeur de revente sera donc en général bien inférieure à celle d’achat.

On peut en trouver de nombreux sur Internet (Ebay, Leboncoin etc…) et dans les petites annonces des écoles de musique mais très rarement dans les ateliers de lutherie dans lesquels ces instruments seront plutôt destinés aux parcs de location.

 

Le violon ancien

Il y a plusieurs façons de considérer les violons anciens : il peut s’agir d’instruments de luthiers ou d’ateliers de renoms, considérés comme de véritables œuvres d’art prisées et recherchées pour leurs qualités autant esthétiques que sonore. Ils peuvent également être issue de productions de masse de l’ère industrielle (XIVe siècle ou début XXe siècle) dans des usines ou ateliers.

Bien que les instruments anciens soient très variables au niveau de leur qualité de fabrication ou de leur capacité sonore : ils ont le point commun d’avoir pu traverser les années et d’être parvenu jusqu’à nous. C’est cette longévité qui leur donne un attrait particulier et une valeur. En France, les violons sortis des usines de Mirecourt sont très fréquents dans les brocantes, ventes aux enchères et ateliers de lutherie et s’ils ont été bien conservés, peuvent-être d’une valeur considérable… Plus que leur valeur d’achat à l’époque.

 

 

 

Les risques de l’achat d’un violon d’occasion

Lorsqu’on achète un violon d’occasion sur Internet ou dans les petites annonces, il est important de voir au delà du prix affiché. En effet, les instruments à cordes frottées ont besoin d’un entretien régulier pour être utilisables dans les meilleurs conditions. Ainsi si on veut s’équiper d’occasion, quelques détails sont à prendre en compte pour ne pas avoir de surprise :

  • L’usure des cordes : Les cordes s’usent, et nécessitent un changement régulier pour être juste et procurer un son correct. Prendre en compte un changement de corde lors de l’achat d’occasion est primordial, sachant qu’un jeu d’étude type Thomastik Dominant (le plus rependu) peut-être entre 40€ et 60€.
  • L’usure du crin et de l’archet : Si vous achetez un ensemble doté d’un archet, il est aussi bon de noter qu’une mèche complètement passée ne sera plus vraiment utilisable, un reméchage peut coûter entre 40€ et 60€ également. Il est aussi important de vérifier que l’archet ait été bien stocké et conservé sous des tensions raisonnable pour ne pas avoir affaire à une baguette complètement vrillée.
  • Dans le cas où ces instruments d’occasion ont été acheté dans des magasins généralistes ou sur internet, il est fort probable qu’ils n’aient jamais été vérifiés par un professionnel. Sans réglage et ajustement il est possible que le violon soit très difficile à utiliser et une éventuelle intervention sur celui-ci pourrait coûter rapidement plus cher que sa valeur d’achat.

 

Il existe de nombreuses bonnes affaires à faire sur le marché de l’occasion et même de l’ancien. Mais il s’agit d’être assez prudent pour que l’apparente économie ne se transforme pas en mauvaise surprise.

 

Violon d'occasion ou ancien, ils ne sont pas à l'abris de quelques réparations
Violon d’occasion ou ancien, ils ne sont pas à l’abris de quelques réparations

 

Une alternative au violon d’occasion

Pour ne pas se lancer dans un achat hasardeux d’un instrument en ligne ou chez un particulier et si vous ne désirez pas forcément vous lancer dans un achat d’un instrument neuf ou ancien, la location est une solution qui pourrait vous convenir. Elle offre de nombreux avantages :

  • Des instruments de bonne qualité, suivi et entretenus régulièrement.
  • Des tarifs à partir de 16€ par mois.
  • Une flexibilité dans les mensualités permettant l’arrêt à tout moment.
  • Une option d’achat sur l’instrument loué qui permet un achat ultérieur de celui-ci.

 

Plus d'informations sur la location

 

 

Laisser un commentaire