Quatuor Paréidolie

avec Un commentaire

Le quatuor “Paréidolie” est un projet que je souhaite développer en 2016. L’idée est de concevoir des instruments qui répondront à des problématiques actuelles du monde de la musique : fournir des instruments de très haute qualité à un prix abordable. Cette démarche propose une évolution radicale dans sa manière d’utiliser, d’acquérir mais aussi de fabriquer un instrument. Je vous invite à découvrir ce projet dans les lignes qui suivent.

 

La paréidolie

Une paréidolie (du grec ancien para-, « à côté de », et eidôlon, diminutif d’eidos, « apparence, forme ») est une sorte d’illusion d’optique qui consiste à associer un stimulus visuel informe et ambigu à un élément clair et identifiable, souvent une forme humaine ou animale.

Les instruments que je vous présente ici sont des membres de la famille du quatuor à cordes (Un ensemble composé de deux violons, un alto et un violoncelle) : ils se jouent de la même façon, avec un archet ou aux doigts, ont un timbre tout à fait similaire mais disposent de certaines modifications structurelles qui leur interdit d’emprunter le nom de leurs proches cousins. On parle généralement de manière peu flatteuse d’IMFV (Instrument de Musique à Forme de Violon) c’est pour ça que j’ai choisi de les nommer “Paréidolie” : des instruments qui ne sont pas réellement ce qu’ils semblent être et qui vont même au delà de ce qu’ils semblent être.

 

Un alto "Paréidolie" de 36cm.
Un alto “Paréidolie” de 36cm.

 

Les principes du quatuor Paréidolie

L’ensemble “Paréidolie” n’apporte pas réellement de nouvel instrument dans le paysage musical contemporain. Il s’agit plutôt de redéfinir sa manière d’aborder un instrument, sa relation avec lui à travers sa fabrication, son acquisition et son utilisation.

L’ensemble des instruments “Paréidolie” est une évolution des instruments du quatuor à corde classique dont les normes ont très peu changé au cours des derniers siècles.

 

Objectifs

Les objectifs de ce projet ambitieux sont principalement de rendre accessible à tous des instruments de grande qualité, digne de la tradition artisanale d’excellence dont se targue la lutherie française. Mais aussi de changer la manière dont nous abordons l’acquisition.

  • Proposer des instruments de très haute qualité, dans toutes les tailles, même les plus petites.
  • Un prix contenu grâce à des choix de design permettant de réduire le temps de fabrication, donc le coût. (un objectif de 3000 euros par rapport à une moyenne de 10.000 euros pour un instrument de même qualité en France)
  • Faciliter l’acquisition des instruments par des montages financiers souples tels que des crédits de location (location avec option d’achat) qui se cumulent même lors d’un changement d’instrument pour un modèle plus grand. Également, un instrument de petite taille acheté est automatiquement remplacé par un modèle de taille supérieur sans surcoût.
  • Permettre plus de polyvalence entre les différents styles de musique (classique, traditionnelle ou actuelle)
  • Valoriser un savoir-faire national et local en le rendant plus accessible.

 

Présentation des avantages

La série Paréidolie propose de nombreux attributs inédits dans le paysage artisanal ou musical français, voir même européen. Voici une brève présentation de ces multiples avantages :

  • Coût inférieur grâce à un design plus épuré.
  • De nombreuses tailles réalisables pour violons, altos et violoncelles.
    • Violons : 4/4, 7/8, 3/4, 1/2
    • Altos : 36cm, 33cm, 30cm
    • Violoncelles : 4/4, 7/8, 3/4 1/2
  • Qualité de son exceptionnelle, comme tout instrument de lutherie traditionnelle.
  • Une facilité de jeu pour les débutants, sans coins à heurter.
  • Un poids légèrement inférieur, qui augmente le confort ou peut compenser l’installation de matériel électronique.
  • Une fabrication artisanale française, avec des matériaux européens de grande qualité.
  • Adapté à des répertoires aussi bien classiques ou traditionnels que modernes par leur apparence à mi chemin entre classicisme et modernisme.

 

Des instruments de haute qualité accessible à tous

Aujourd’hui, posséder un instrument fabriqué de manière artisanale peut-être un investissement assez lourd. D’autre part, les instruments de petite taille de bonne qualité sont très difficiles à trouver, notamment les altos et les violoncelles.

Quelques chiffres et données à propos du paysage instrumental actuel :

  • Un instrument de lutherie réalisé par un artisan coûte en moyenne 10.000 euros pour un violon en France et en Europe. Et ce prix peut doubler voir même tripler chez les fabricants les plus en vogue. Ce prix est tout à fait justifié compte tenu du travail que représente la construction de tels instruments mais ne le réserve forcément qu’à une population pouvant se permettre de tels investissements.
  • Il existe relativement peu d’altos de petite taille, il s’agit souvent de violons dont on change les cordes par soucis d’économies. Ceux-ci ne représentant en aucun cas un équivalent sérieux à un véritable alto.
  • Les instruments de petite taille que l’on trouve sur le marché sont principalement de fabrication chinoise, ou des antiquités fabriqués dans les anciennes usines et ateliers à Mirecourt ou en Allemagne.  Optimisés pour le profit et de qualité médiocre (épaisseurs rarement respectées, éléments grossier, manque de finesse, peu de valeur artistique).
  • Les crédits de location ou conditions de reprises sont de moins en moins avantageux pour les musiciens de par la situation précaire de nombreux luthiers.

 

Le but de concevoir ce quatuor Paréidolie est donc de faciliter l’accès à des instruments de grande qualité à tous, du débutant enthousiaste au violoniste confirmé :

  • Des violons, altos et violoncelles de facture artisanale disponibles dans de nombreuses tailles (4/4, 7/8, 3/4, 1/2, 1/4 etc…), les rendant accessibles même aux plus jeunes musiciens.
  • Des prix d’achat bien inférieurs aux versions classique de ces instruments du quatuor
    • Violon : à partir de 3000 €
    • Alto : à partir de 3500 
    • Violoncelle : à partir de 6000 
  • Des options de location et de crédit de location qui permettent de faciliter l’acquisition de l’instrument dans le temps
    • Location d’instruments haut de gamme à des tarifs avantageux.
    • Report des mensualités lors de changement d’instrument ou en cas d’achat final

 

 

Des instruments abordables de facture artisanale

La question principale à laquelle veut répondre le quatuor Paréidolie est : comment produire des instruments de haute qualité à des prix raisonnables ? Ma réponse est de proposer un design épuré sans compromis sur la qualité de fabrication ou des matériaux : permettant de baisser radicalement le temps de fabrication tout en conservant la qualité acoustique et les méthodes de construction traditionnelles propre à la lutherie artisanale.

 

Supprimer les coins de l’instrument tout en conservant les proportions “standard” des parties hautes, médianes et basses de la caisse de résonance :

  • Un gain de temps très important dans la réalisation de la couronne d’éclisses, de la table et du fond.
  • Une perte de masse due à l’abandon des tasseaux qui favorisera le confort de l’instrument (surtout avec l’installation de capteurs pour amplification)
  • Conservation du même volume interne que la version classique de l’instrument car les contours internes sont les mêmes.
  • Une élimination d’une certaine rigidité dans la partie centrale de l’instrument : favorisant la vibration de cette portion acoustiquement critique.

Épurer le design de la volute

  • Une rapidité d’exécution accrue tout en conservant une personnalité propre à mi chemin entre esthétisme classique et moderne.
  • Une masse moins importante qui s’équilibre avec la masse inférieure du corps.

 

L’instrument reste néanmoins réalisé dans la plus pure tradition de la lutherie : travail à la main à l’aide d’outils traditionnels, utilisation de colle chaude à base de peau, nerf et d’os, utilisation de bois européens séchés naturellement.

 

L’adaptation d’un instrument classique au contexte moderne

Stefaniya Lushchevskaya est une violoniste russe qui évolue dans un contexte de cross-over classique : elle utilise des instruments électriques et acoustiques.
Stefaniya Lushchevskaya est une violoniste russe qui évolue dans un contexte de cross-over classique : elle utilise des instruments électriques et acoustiques.

Les instruments du quatuor sont présent dans bien des styles musicaux depuis plus de 400 ans. Bien loin d’être démodés, on les retrouve de nos jours dans de très nombreux contextes : musique classique, folklorique, jazz mais aussi toutes sortes de musiques actuelles. Dans de nombreuses situations, le musicien se retrouve confronté au besoin d’amplifier son instrument, afin d’être mieux entendu devant les scènes de plus en plus grandes ou même pour se faire entendre au milieu des kilowatts d’instruments sonorisés auxquels il se mesure.

C’est ainsi que les instruments du quatuor Paréidolie se doivent de représenter un pas vers l’avant : regarder vers le futur tout en conservant de sérieuses racines traditionnelles. Libéré des contraintes que représentent l’esthétique classique très ancrées sur les violons, altos et violoncelles, toute la créativité des inventeurs modernes peuvent ainsi s’exprimer à travers de nouveaux matériaux et idées : chevilles mécaniques, incorporation de cellule ou micros pour permettre l’amplification, utilisation de matériaux composites pour les accessoires… Toutes les expérimentations sont possibles. Et cela sans crainte de toucher à l’image de marque du violon et de sa famille.

Les instruments peuvent bien sûr être créés sur mesure pour répondre aux besoins des musiciens actuels :

  • Formes, tailles et manche adaptés à la morphologie.
  • 4, 5 ou même 6 cordes.
  • Ajout d’une cellule de repiquage du son.
  • Possibilité d’installation de chevilles mécaniques.
  • Renforts en carbone dans le manche
  • Base propice à l’élaboration de nouvelles idées et inventions.
  • Et bien d’autres possibilités…

 

 

 

 

Extension de la Paréidolie

Par extension, le quatuor Paréidolie peut amener d’autres projets ayant pour but de générer des emplois et de la culture.

 

La création d’un quatuor à cordes

Une des idées pour insuffler la vie à ces instruments pourrait être de créer un ensemble instrumental de type quatuor à cordes. Celui-ci mené par des musiciens professionnel, il pourrait démontrer le potentiel de ces instruments et leur versatilité en abordant un répertoire très varié, puissant dans des œuvres classiques et modernes. Générant par la même occasion un intérêt pour la culture, les traditions mais aussi la création et la modernité en assurant également aux musiciens une reconnaissance pour leur travail.

 

Valoriser et préserver le savoir-faire et patrimoine

Cette activité artisanale et traditionnelle rendu accessible permet de valoriser aux yeux des musiciens et du grand public le travail et la production française. Celle-ci propose une alternative à une offre dominée par l’industrie asiatique.

 

Une création d’emplois

A partir du moment où cette idée séduit, une volonté de produire plus d’instruments et de satisfaire une demande pourrait amener une création d’emploi afin de faire tourner l’atelier plus rapidement, peut-être même de diminuer encore les coûts de fabrication. Et cela tout en valorisant le travail artisanal et traditionnel, ainsi qu’une valorisation de la culture et du travail français.

 

 

One Response

  1. Violondamour
    | Répondre

    Je viens moi même de commander un violon sans coin chez mon luthier (fabrication à la demande)!!! Je joue depuis 25 ans sur mon violon d etude alors que je suis professionnelle. Je me suis enfin lancée, essayé une dizaine de violon et finalement tombée en amour avec la puissance sonore et le look des violons sans coins!!! Qui l eu cru!!!!

Laisser un commentaire