Technique ancestrale pour changer ses cordes

avec Aucun commentaire

S’il y a un moment stressant dans la vie d’un musicien, c’est bien celui d’installer de nouvelles cordes. Que ce soit après une fracassante rupture ou un étiolement progressif, vous devrez vous aussi passer par cette étape. Bien sûr il existe des professionnels qui se feront une joie de vous les remplacer, mais quoi de plus jouissif que de maîtriser le système d’accordage archaïque du violon, de l’alto ou du violoncelle ? Je vous propose ici de découvrir une technique ancestrale pour changer ses cordes qui nous vient directement d’Extrême-Orient et dont je vais vous faire découvrir tous les secrets.

 

La technique ancestrale pour changer ses cordes

Même si la technique secrète que je vais vous révéler a été développée par les plus grands maîtres, elle reste toutefois accessible à tous. C’est pourquoi je vais vous décrire ses composantes et montrer ses multiples applications qui ne nécessitent que très peu d’entraînement.

L’outil principal : la baguette

Il s’agit de l’unique composante et donc la plus importante. Sans elle, il est impossible de réaliser les différents mouvements que je vais vous montrer.

Il faut veiller à bien la sélectionner car il ne faudra évidemment pas utiliser n’importe quoi. Voici les baguettes à proscrire :

  • Le métal, il vaut mieux utiliser celles en bois pour préserver au maximum le vernis et les matériaux.
  • Les sections ovales ou rectangulaires fonctionnement plus difficilement
  • Un diamètre trop fin, ce n’est pas une baguette mais un pic à brochette. Et surtout cela ne fonctionnera pas. Donc désolé pour nos amis Coréen, leurs baguettes traditionnelles ne conviennent pas du tout à cet usage.

 

La baguette idéale

Ronde, en bois et dotée d’une conicité parfaitement ronde. En fait, peu importe la baguette, cela peut aussi être un morceau de bois. D’ailleurs, quand vous êtes dans l’urgence, vous pourrez également vous servir d’un crayon de papier mais attention à la mine !

 

Comment utiliser cette technique ancestrale pour changer ses cordes ?

En fait, cet outil merveilleux a deux fonctions principales. Regardez sur la vidéo qui illustre parfaitement les gestes que vous pouvez réaliser.

Accompagner la corde

Tout d’abord, elle permet d’accompagner la corde, c’est à dire la pousser dans les ouvertures du cordier afin qu’elle prenne bien sa place.

C’est aussi très utile sur les cordiers à tendeurs intégrés comme chez Wittner. En effet, les “griffes” qui maintiennent les cordes nécessitent un passage en force sur certaines cordes, notamment le Do et le Sol des violons et altos.

Bloquer le cordier

L’autre utilité de la baguette est de bloquer la corde dans le cordier et éviter qu’elle ne ressorte inopinément. Pour cela il faudra adapter le diamètre de la baguette pour que celle-ci se loge parfaitement dans le trou du cordier. De cette manière la corde ne ressort pas lorsque notre attention est toute dirigée vers la cheville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins