fbpx

Vendre son instrument peut être une solution simple pour tout musicien souhaitant investir de l’argent dans une nouvelle acquisition. Cela peut aussi être une façon de se séparer d’un violon, d’un alto, d’un violoncelle ou d’une contrebasse dont on n’aurait plus l’utilité. Peu importe la valeur, l’état ou la qualité de l’instrument : un musicien pourra dans tous les cas lui correspondre. Par exemple, il se peut que le choix d’un professionnel s’arrête sur cet instrument spécial et prestigieux qui saura transcender tout son talent. Mais il pourrait aussi qu’un jeune instrumentiste débutant cherche à s’équiper à bas prix.

 

Estimation de la valeur de votre instrument

Si vous n’êtes pas sûr de la valeur de votre violon, alto ou violoncelle, sachez que vous pourriez-être surpris. Même s’il y a très peu de chance que votre violon portant l’étiquette “Stradivarius” soit un original, beaucoup des copies s’inspirant du célèbre luthier sont très anciennes et se monnaient très bien : même dans des états qui pourraient sembler au premier abord assez désastreux.

 

Estimation par internet

Si vous pensez à vendre votre instrument, n’hésitez pas à m’envoyer les photos pour que je puisse de cette manière vous donner une idée de sa valeur. Pour se faire veuillez me faire parvenir des photos (de la meilleur qualité possible) par e-mail en précisant de préférence :

  • La longueur de coffre : en mesurant le fond de bord à bord sans le talon.
  • Le diapason : en mesurant du haut du coffre (bord contre le manche) aux crans intérieurs des ouïes(emplacement du chevalet).
  • La longueur de manche : de la butée du manche sur le corps jusqu’au sillet du haut (départ de la corde vibrante).
  • Les largeurs des parties hautes, basses et centrales de l’instrument.

 

 

Où vendre son instrument

Plutôt que de brader votre bien sur des sites de petites annonces en ligne. Faites appel à un luthier qui saura apprécier la valeur réelle de votre instrument et la transmettre directement à des musiciens ou des collectionneurs. Pour toutes questions complémentaires, n’hésitez pas à prendre contact par mail, par téléphone ou même me rendre visite à mon atelier. Vous trouverez aussi toutes mes coordonnées sur ma page de contact.

 

 

Le dépôt-vente est une bonne solution pour vendre son instrument.
Le dépôt-vente est une bonne solution pour vendre son instrument.

 

Les solutions proposées par l’atelier pour vendre son instrument

La vente directe

La vente directe est une transaction simple dans laquelle je me porte directement acquéreur de l’instrument. Elle représente une solution rapide pour se débarrasser d’un instrument en obtenant tout de même une compensation financière.

L’achat direct dans mon atelier propose différents avantages :

  • La possibilité de vendre un instrument quel que soit son état.
  • Une rentrée d’argent immédiate pour vous.

 

Si vous décidiez toutefois d’opter pour un achat direct, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Le prix que je propose habituellement correspond à la moitié de la valeur marchande de l’instrument à laquelle on soustrait les éventuels frais de réparation.
  • Les versements sont effectués par chèque uniquement.
  • Une photocopie de pièce d’identité du vendeur obligatoire de même qu’une inscription au registre de police de l’atelier.

 

Le dépôt-vente

L’atelier propose un service de dépôt-vente pour les violons, les altos, les violoncelles et les contrebasses mais aussi leurs archets. Il s’agît de la méthode qui permet à un particulier de vendre son instrument au meilleur prix.Elle n’assure cependant pas de date précise pour un éventuel encaissement.

Le choix de déposer votre instrument dans mon atelier pour la vente de celui-ci vous offre différents avantages :

  • L’assurance du meilleur prix de vente : L’expertise et les garanties de l’atelier de lutherie permettent de vendre votre violon, alto ou violoncelle à sa vraie valeur. Par opposition au système de vente en achat direct ou la vente sur n’importe quel autre support non-spécialisé (eBay, Leboncoin et autres petites annonces…).
  • Des marges entre 10 et 20% dégressives suivant la valeur de l’instrument.
  • Votre instrument profitera par conséquent du passages de musiciens à la recherche de l’instrument de leur rêve : peut-être le votre.
  • Vous profiterez également de l’assurance de l’atelier lors du dépôt de votre instrument.

 

Les critères de qualité des instruments entrant en dépôt-vente sont les même que tous les autres instruments proposés dans l’atelier. Ainsi, les instruments endommagés, défectueux ou non-jouables seront systématiquement refusés. Les pré-requis pour déposer votre instrument à l’atelier seront :

  • Les instruments doivent premièrement correspondre aux critères de qualité de l’atelier, bien montés et sains. Une révision complète, un nettoyage sont tout de même encouragés pour augmenter leur chance de vente.
  • Il faudra ensuite signer un contrat de Dépôt-Vente. Celui-ci réalisé en double exemplaire, précisera le montant de vente ainsi que la marge.
  • De même, une photocopie de pièce d’identité est obligatoire
  • Enfin, il sera nécessaire de s’inscrire au registre de police de l’atelier

 

La reprise de votre instrument

Une reprise intervient uniquement dans un cadre très précis : si et seulement si le client souhaite faire l’acquisition d’un instrument de valeur supérieure proposée par l’atelier. Il y a ensuite deux cas de figure :

  • Dans le cas ou l’instrument a été acheté précédemment à l’atelier et sur la présentation de  sa facture. Celui-ci sera repris à sa valeur d’achat si il n’a pas été endommagé et a été aussi parfaitement entretenu. Auquel cas les frais de réparation seront d’abord déduits de la reprise. (Uniquement dans le cas d’un instrument ancien. Pour tous les instruments modernes, une décote est appliquée en fonction de la date d’achat)
  • Si l’instrument n’a pas été acheté à l’atelier alors celui-ci sera alors traité comme un achat-direct.