Comment désinfecter son violon

avec 4 commentaires

Alors que la sortie du confinement prend progressivement place, de nouvelles habitudes se présentent. À vrai dire, ce sont des choses que nous n’envisagions même pas dans le passé. Qui s’est en fait déjà posé la question de savoir comment désinfecter son violon ? En atteste l’état de certains d’entre-eux qui arrivent parfois dans mon atelier et que je me sens obligé de décontaminer avant de me pencher dessus ! J’ai été, car je suis luthier (et forcément expert sanitaire), contacté au sujet du bon usage des désinfectants sur les instruments dans les écoles de musique et les conservatoire pour la mise en place d’un processus sanitaire. C’est pourquoi je voulais partager avec vous certains éléments qui me paraissent important et vous transmettre quelques réflexions à ce propos. 

Comment désinfecter son violon
Avez-vous déjà envisagé de désinfecter votre violon ? Voici quelques astuces qui vous permettront de le faire sans problème.

Comment désinfecter son violon ?

En pleine pandémie de COVID-19, le monde entier est pris par une vague de nettoyage, de désinfection et d’aseptisation. Toutefois, est-ce que les substances que nous utilisons pour empêcher la propagation des infections sont compatible avec le traitement des instruments de la famille du violon ? En effet, ces délicats objets en bois recouvert de résine sont d’habitude tellement sensibles, de quelle manière pouvons nous appliquer au mieux les protocoles sans pour autant sacrifier notre précieux compagnon musical ?

 

Pourquoi traiter son violon ?

En ce moment, tout le monde semble vouloir appliquer des substances désinfectantes partout afin de détruire les micro-organismes qui pourraient nous être nocifs. Ces indésirables voyagent en effet d’un être humain à un autre par contact direct, ou bien par contact indirect. Ainsi, comme ils peuvent survivre durant plusieurs heures sur les surfaces que nous touchons, les objets avec lesquels nous sommes en contact peuvent devenir le véhicule d’invasions microbiennes. C’est pourquoi les spécialiste de la santé recommandent d’appliquer sur nos mains des gels hydroalcoolique et professent le nettoyage rigoureux des mains et des surfaces de contact.

Les violons font parti de ces vaisseaux, dans le cas où ceux-ci sont touchés par différents individus. C’est notamment le cas dans un contexte d’éducation, par exemple dans les écoles, les conservatoires. Cela peut aussi être le cas si vous confiez votre instrument à quelqu’un, dans un atelier de lutherie par exemple !

Si vous êtes la seule personne à vous exposer à votre violon, la désinfection est superflue. Toutefois rien n’empêche d’en prendre soin et de le nettoyer !

Quoi utiliser pour désinfecter son violon ?

Voici ce que l’on nous dit à propos de la composition des gels hydroalcoolique que l’on trouve sur le marché :

  • Premièrement, un dosage d’alcool qui agit rapidement sur les bactéries, les virus (herpès, entérovirus..) et les champignons. L’alcool va attaquer tous les types de vernis, c’est un solvant puissant pour les résines qui constituent la plupart des vernis. Il sera donc à manipuler avec grande prudence autour d’un violon.
  • Ensuite, un émollient pour adoucir et assouplir la peau. Ce genre de chose n’a rien à faire sur des éléments en bois ou du vernis car je ne vois que les problèmes que cela pourrait engendrer.
  • Enfin, il y a parfois un antiseptique, il s’agit alors le plus fréquemment de chlorhexidine. Je ne sais pas exactement quel effet ce genre de solution peut avoir à la surface d’un violon.

Dans mon atelier, j’utilise avant tout de l’alcool absolu, c’est à dire pur à plus de 99%. C’est le solvant que j’utilise dans beaucoup d’applications en rapport avec le vernis, mais il est très peu probable que vous puissiez y avoir accès. C’est pourquoi je vous recommande d’utiliser d’autres moyens plus simples tel que décrit ci-dessous.

Quoi utiliser pour désinfecter ?

Personnellement, je vous recommande d’utiliser des petites lingettes d’alcool isopropylique à 70%. Elles sont faciles à utiliser, elles ne risquent pas de couler et son facilement trouvable dans n’importe quelle pharmacie ou supermarché. Il suffit alors de les déballer et de frotter la surface désirée avec celle-ci en portant des gants. En effet, il faut mieux se couvrir les mains puisque vous aller devoir manipuler des surfaces potentiellement contaminées, mais aussi parce que ce type d’alcool ne fait pas forcément bon ménage avec la peau.

 

Quelle surfaces de mon violon puis-je désinfecter ?

Tout d’abord, il faut comprendre les principaux dangers des différentes substances que l’on peut appliquer lors d’une désinfection. Il faut donc bien faire correspondre l’usage de chaque produit avec l’élément sur lequel il n’aura pas ou peu d’effet. Donc, je pense qu’il est important pour moi de recommander dans un premier temps un article que j’avais écrit à propos de comment tenir son violon. En fait, si nous tenons notre violon de la bonne manière, cela réduit énormément le nombre de point de contacts potentiels. Dans un premier temps cela améliore la longévité de la surface, limite l’encrassement mais possède aussi comme bénéfice de minimiser la surface à décontaminer. Ainsi cela limitera les problèmes qui se posent à nous aujourd’hui et rendra toute manipulation prévue ici beaucoup plus simple.

Les surfaces que vous pouvez traiter sans problème

  • La touche, comme son nom l’indiquer, elle est non seulement faite pour mais en plus elle est en ébène. L’alcool n’a donc aucun effet sur elle.
  • Le manche sera également une partie que vous toucherez avec vos doigts. Si vous l’observez bien, vous constaterez que celui-ci n’est pas vernis vous pourrez donc le désinfecter sans crainte. Par contre, vous observerez qu’il faudra faire attention à la volute et au talon qui eux sont vernis.
  • Ensuite, vous serez de toute manière obligé de toucher les cordes. Et là aussi ce n’est pas un problème car vous pourrez désinfecter celles-ci sans risquer trop de problèmes. Il faudra tout de même éviter de faire pénétrer la colophane trop profondément dans celle-ci.
  • La mentonnière, si vous en avez une, sera probablement en contact direct avec votre  visage. Elles sont en bois et vous pouvez les désinfecter sans problème. D’autre part vous pouvez également choisir de poser un tissu à la surface pour minimiser les contacts avec votre visage et aussi récolter les projections en provenance de votre bouche ou votre transpiration.
  • Dans le cas où vous seriez obligé d’accorder le violon, les chevilles ou les tendeurs seront nécessairement en contact avec vos doigts. Vous pourrez toutefois les nettoyer sans problème car ces pièces sont en bois ou en métal.

 

Comment désinfecter mon archet ?

C’est simple, premièrement, servez-vous d’archet en carbone. Ceux-ci ne réagiront pas aux produits désinfectant, de cette manière vous pourrez sans problème désinfecter la hausse et toutes les parties de la baguette en contact avec la main.

Pour ce qui est des archets en bois, c’est le bon moment pour enfin envisager de porter des gants jetables !

4 Responses

  1. Giroud Corinne
    | Répondre

    Merci pour vos conseils toujours très utiles! J’ai toujours entendu dire qu’il fallait éviter l’alcool qui peut abîmer le vernis, et l’idée des lingettes est excellentes, merci!
    Et bonne reprise!
    Bien à vous.
    Corinne Giroud

    • Il faut effectivement éviter l’alcool sur tous les types de vernis à base de résine. Mais cela est inoffensif sur les violons les plus industriels au vernis polyuréthane. À vrai dire ceux-ci pourraient être vaporisés au désinfectant sans problème.

  2. Lionel
    | Répondre

    Bonjour, c’est avec interêt que j’ai consulté votre article. Est ce que l’intégralité du violon peut être desinfectée avec les petites lingettes mentionnées ou uniquement les parties citées : touche, manche, cordes, mentonnière ? Si non, comment desinfecter les autres parties (table, éclisses, chevalet, cordier,tête, volute, etc…) Je vous remercie d’avance. Bien cordialement.

    • Il ne faut utiliser les lingettes à l’alcool qu’uniquement sur les parties mentionnées. L’alcool a pour effet de dissoudre immédiatement le vernis. Sur le vernis, il faudrait utiliser des solutions au PH neutre exclusivement. Je ne sais pas exactement de quoi il s’agit mais je pense que cela pourrait se trouver.

      Une autre solution pour désinfecter son instrument : l’exposition aux UV… Mais cela présente aussi des risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins