Nettoyer ses cordes comme un pro

avec Un commentaire

Afin de conserver vos cordes de violon plus longtemps, il est important d’en prendre soin. Le meilleur moyen pour garantir la longévité de leurs performances est de les nettoyer régulièrement. C’est pourquoi vous trouverez ici un guide qui vous montrera comment nettoyer ses cordes, les bonnes pratiques et celles à ne pas reproduire.

 

Un simple chiffon doux permet de nettoyer ses cordes de violon de manière efficace.
Un simple chiffon doux permet de nettoyer les cordes de son violon de manière efficace.

 

Pourquoi nettoyer ses cordes de violon ?

Pour se débarrasser de la transpiration et des sécrétions, il faut essuyer toute la longueur de la corde à l’aide d’un chiffon.

Pour fonctionner de manière optimale, les cordes ont besoin d’un entretien régulier. Non seulement, vous profiterez plus longtemps de leurs qualités sonores mais en plus, vous changerez vos cordes moins souvent !

Premièrement, il est important de se débarrasser de la transpiration et des sécrétions digitales. Vous savez, ces graisses que l’on possède naturellement sur nos doigts. Ces excrétions entraînent en effet la corrosion des métaux présent sur les cordes. Les musiciens ne sont pas tous égaux face à ce phénomène, certains d’entre eux ont même un toucher très acide.

D’autre part, elles peuvent aussi pénétrer en profondeur dans les fibres et paralyser progressivement la vibration.

Toutefois, il sera principalement question dans cet article de l’accumulation de colophane sur les cordes. Celle-ci s’amasse surtout sur les zones en contact avec la mèche de l’archet mais peut tout à fait se retrouver tout autour de l’instrument.

Le nettoyage régulier de la colophane permet de conserver la sonorité et la bonne réponse des cordes.

J’ai aussi pu constater que certains musiciens avaient pour habitude d’appliquer la colophane directement sur les cordes. Ils trouvent surement des avantages à cette pratique mais elle est peu recommandable pour préserver les cordes. Cela revient à saturer la corde de colophane et d’en raccourcir la vie. Dans la mesure du possible, il est préférable de toujours appliquer celle-ci sur la mèche de l’archet.

Le dépôt de la colophane de part et d'autre d'une corde de violon.
Non, ce n’est pas de la neige sur un câble de téléphérique, il s’agit bien de la colophane qui s’accumule sur une corde.

Les mauvais moyens de nettoyer ses cordes

Il existe de très nombreuses façons de nettoyer ses cordes, des bonnes comme des mauvaises. Nous allons commencer par voir les mauvaises et pourquoi il faut éviter d’y recourir. Même si elles sont parfois populaire, y recourir peut néanmoins réduire les performances des cordes ou même leur longévité : ce qui est l’inverse de l’objectif de base !

 

Nettoyage avec des solvants liquides

Les solvants vont dissoudre presque instantanément les dépôts de résine. Parmi eux on retrouve de l’alcool mais aussi les fameux produits d’entretien des cordes que tous les marchands n’hésiteront pas à vous vendre. Bien que ce soit un moyen très rapide et simple de se débarrasser de la colophane, ce n’est vraiment pas la solution idéale.

 

La contamination des cordes

La structure d’une corde bobinée est relativement complexe. En fait, pour pouvoir vibrer le plus librement possible, sa surface a besoin d’être flexible. Ce découpage en rubans entraîne invariablement sa porosité. C’est pourquoi elle se retrouve exposée à de nombreuses contaminations au cours de sa vie.

L’accumulation de détritus est un grand facteur d’usure des cordes et il vaut mieux les en préserver. Ces souillures peuvent être non seulement la transpiration, les minéraux, la saleté, la poussière mais aussi les débris de peau. Il est relativement difficile de lutter contre cet encrassement car il intervient pendant le jeu, mais le nettoyage permet toutefois de limiter son incidence.

Quant à la zone de l’archet il s’agit presque exclusivement de la colophane qui est introduite lors de l’utilisation de solvant. En effet, en dissolvant la colophane à l’aide d’alcool ou d’autres produits elle s’infiltre au plus profond des fibres.

Le solvant pénètre à l'intérieur de la corde
Le solvant pénètre à l’intérieur de la corde
Le solvant pénètre en profondeur à l'intérieur des cordes et imbibe les fibres.
Le solvant pénètre en profondeur à l’intérieur des cordes et imbibe même les fibres.

Sur les photos ci-dessus, l’alcool a été teinté en vert pour mettre en évidence la propagation de la contamination dans les cordes. La colophane dissoute par le solvant traverse les rubans superficiels et atteint rapidement les fibres synthétiques au cœur de la corde. L’alcool s’évapore ensuite, imprégnant la corde de cette matière qui paralyse progressivement la vibration.

Nettoyer ses cordes à l’alcool est surement le moins pire des solvants à utiliser, car il s’évapore totalement. Les autres produits pour les cordes peuvent contenir d’autres substances qui vont elles aussi s’infiltrer en profondeur, sans pour autant pouvoir en sortir.

C’est pourquoi, bien que cela soit un moyen très rapide, il n’est absolument pas recommandable.

 

Nettoyage avec de la laine d’acier

Certains suggèrent aussi de se débarrasser de la colophane à l’aide de laine d’acier. Mais là encore, cela pose un problème.

Sur l’image suivante, on peut comparer deux cordes ayant subit différents traitements. Celle du haut est dans son état normal alors que celle du bas a été frotté avec de la laine d’acier .000 pendant une minute. Bien que quelques secondes suffisent pour nettoyer complètement sa corde, nous simulons ici plusieurs utilisations successive. Une minute cumulée peut en effet être atteinte très rapidement.

Nettoyer ses cordes avec de la laine d'acier est une mauvaise idée.
La corde polie par la laine d’acier aura moins d’accroche et de réponse sur la mèche de l’archet.

Durant cette courte période, l’abrasion a enlevé 10 à 15 microns (0,010 à 0,015mm) au diamètre de la corde. Si la corde entière subissait le même traitement, sa tension chuterait d’environ 1 à 1,5 Newton. Soit une différence d’environ 0,1 à 0,15 kilogrammes de tension dans la longueur. Cela peut paraître peu, mais cette réduction sur un unique point rend la corde instable et difficile à accorder.

Sans oublier que ce polissage change énormément la structure du bobinage en surface. Non seulement, il ouvre les “pores” de la cordes, ce qui a pour effet de laisser pénétrer d’avantage de contaminants. Mais en  plus cela va enlever toutes les micro-aspérités qui permettront à l’archet et la colophane de mettre en mouvement la corde. Elles perdront donc aussi en jouabilité et en réponse.

 

 

Les meilleurs moyens de nettoyer ses cordes

Après avoir eu un aperçu des méthodes non recommandées, voici comment nettoyer ses cordes d’une façon efficace et sûre. Vous constaterez qu’il ne suffit pas de grand chose pour y arriver.

Comment nettoyer les cordes de son violon avec une carte en plastique
Une carte en plastique est nécessaire pour briser la vieille colophane durcie.

Matériel nécessaire au nettoyage

  • Un chiffon doux, il peut être en micro-fibre, chamoisine ou soie.
  • Une carte en plastique, de type carte bancaire ou téléphonique.

 

Pour des cordes entretenues régulièrement

Les cordes entretenues quotidiennement sont les plus faciles à nettoyer. Il suffit de prendre la bonne habitude de passer un simple coup de chiffon avant de remettre l’instrument dans son étui.

Cette poussière très fine qui se dépose pendant le jeu s’enlève en un simple passage de chiffon. Il suffit de pincer la corde entre ses doigts, de frotter le long de la corde, tout en insistant sur les zones de contact avec l’archet. Cela n’abîme absolument pas la corde si on utilise une fibre propre et douce. Comme vous voyez, il n’y a rien de plus simple.

De plus, on peut apercevoir que lorsqu’on joue son violon, alto ou violoncelle, la colophane se dépose de façon très particulière sur la corde. En fait cela ressemble beaucoup à des congères (neige) ! La zone de frottement avec l’archet n’est donc que très peu encrassée par l’accumulation de poussière.

Avant le nettoyage des cordes du violon
Avant
Après le nettoyage des cordes du violon avec un chiffon doux
Après

 

 

Nettoyer une corde encrassée

Lorsqu’on néglige ses cordes pendant quelque temps, même la zone de contact avec l’archet se retrouve encrassée. En fait, sous l’effet des frottements et de l’oxydation la poussière fusionne en une croûte épaisse et dure.

Essuyer ses cordes à sec est rejeté par de nombreux musiciens à cause du bruit infernal que cela peut produire. En effet, vous constaterez que la corde émet des sifflements stridents lorsqu’elle est frottée avec insistance. Malgré tout, c’est la meilleure solution pour bien nettoyer ses cordes et prolonger leur durée de vie.

Après avoir délaissé ses cordes quelques temps, la colophane fini par former une croûte en surface. Il faut alors doubler d'effort pour nettoyer ses cordes.
Après avoir délaissé ses cordes quelques temps, la colophane fini par former une croûte en surface.

 

Nettoyage au chiffon et au racloir

La plupart de la poussière de colophane s’en va très facilement à l’aide d’un simple chiffon. Toutefois, trop de friction peut entraîner l’augmentation de la température de la corde, ce qui peut liquéfier la colophane et l’incruster sur la corde. Elle n’en sera alors que plus difficile à enlever. C’est pourquoi il vaut mieux s’y prendre doucement et capturer les résidus avec légèreté.

Le mieux est de réaliser toutes ces interventions à froid, il suffit d’attendre quelques secondes entre chaque opérations (10 à 20).

Après le nettoyage de la corde avec un chiffon, on constate qu’il reste toujours une “croûte” de colophane. Celle-ci est le résultat de la fusion des particules de colophanes qui ont été chauffées par les passages de l’archet. Elle s’est ensuite durcie et oxydée, la rendant aussi coriace que le bloc d’où elle est issue.

Cette surface de résine est très cassante, c’est pourquoi on pourra très bien s’en débarrasser à l’aide d’un racloir. Une carte en plastique rigide fera très bien l’affaire car elle est plus dure que la colophane mais plus molle que l’aluminium. Évitez absolument de gratter avec de l’acier, comme un couteau, une corde rayée serait très fragile.

L’action fonctionne encore mieux lorsque on penche la carte (comme sur la photo) pour se servir de l’angle comme d’une lame.

La croûte ne s'en va pas en frottant
La croûte est trop résistante pour un simple chiffon
Nettoyer ses cordes, même si elles sont bien encrassées.
Une fois brisée, la croûte s’en ira en un seul geste

Enfin, il est nécessaire de passer un dernier coup de chiffon sur la corde pour se débarrasser des derniers morceaux. Une fois que ceux-ci sont brisés grâce au racloir improvisé, ils seront immédiatement enlevé par le moindre époussetage. Le résultat est parfaitement propre, sans dommage de surface et sans contamination interne. Voilà selon moi la meilleure façon de nettoyer ses cordes.

Nettoyer ses cordes ne prend au final que peu de temps.
La corde parfaitement nettoyée

 

Cet article est inspiré par l’excellent Bohdan Warchal et son étude sur les cordes.

Une réponse

  1. Annick Bigeault
    | Répondre

    Bravo pour cet article précieux et merci pour cette découverte ! testé et approuvé, la rénovation sonore est inespérée. En fait, les mythes sont dépoussiérés en même temps: je laissais la précieuse crasse sur la corde croyant que si je l’enlevais, je devrais remettre de la colophane sans cesse sur l’archet. Bref, je pensais qu’il fallait le faire seulement de temps à autres… et même qu’alors il fallait un matériel spécial et des solvants pour être efficace. Me voilà sortie de l’ignorance et ravie avec mon violoncelle au son si pur ! Ou comment jouer d’un instrument à corde en ignorant tout du rôle de la corde …
    Merci de partager ainsi votre expertise !

Laisser un commentaire