Étudier la musique à l’étranger

avec Pas de commentaire

Aujourd’hui je sors un peu du contexte de l’atelier pour donner la parole à Noémie. Il s’agit d’une violoniste canadienne qui est venue étudier la musique en France et qui a eu la gentillesse de nous faire part de ses conseils. Je vous invite donc à lire ses sept conseils pour étudier la musique à l’étranger et à vrai dire, c’est assez similaire si vous souhaitez apprendre n’importe quelle autre matière.

étudier la musique à l'étranger nancy
Si vous souhaitez étudier la musique à l’étranger, peut-être vous retrouverez vous dans des lieux emblématiques.

 

Je laisse donc la parole à Noémie :

7 conseils pour étudier la musique à l’étranger

Quitter notre ville et partir très loin pour étudier est assez fréquent de nos jours. Ces expériences nous permettent de grandir et de pleinement s’épanouir en tant que musicien mais aussi en tant qu’individus. Avant de s’en aller, il faut absolument s’organiser le mieux possible pour passer un agréable séjour. C’est pourquoi voici une liste de sept astuces qui vous aideront à vous préparer.

 

1. Choisir son école ou son professeur

Afin d’être pleinement satisfait dans la ou les futures années que vous passerez à étudier la musique à l’étranger, il faut comparer les différentes options. Surtout il faut se poser les questions “Quel professeur pourra me permettre de développer mon potentiel ?” ou “Avec quel professeur j’ai envie de travailler ?” Vous pouvez bien entendu vous fier à la réputation d’un professeur reconnu, mais vous pouvez aussi vous inscrire à des stages ou masterclass. Vous pourrez alors pratiquer et échanger avec un enseignant de votre choix lors de ces événements avant de vous engager.

S’il vous est possible de le faire, essayez de le contacter et d’échanger avec lui. Autrement vous pouvez toujours vous informer auprès de ses étudiants. Quoi qu’il en soit, il est important de mettre en phase ses projets avec son lieu de destination.

 

2. Se faire un budget

Partir engendre un certain nombre de frais dont vous devrez vous acquitter… Les frais d’inscription, les frais de scolarité, les frais de concours (certains concours sont payants en plus de l’inscription), le logement, la nourriture, les transports (essence ou carte de transport), les assurances, l’électricité, l’eau, le forfait téléphonique/internet, le billet d’avion ou de train, le visa… Beaucoup de dépenses sont à prévoir. C’est pourquoi vous devrez dresser une liste des dépenses que vous estimez devoir payer pour votre installation, chaque mois mais aussi un budget total approximatif. Une fois installé, il sera toujours temps de confronter vos estimations à la réalité.

 

3. Renseignez-vous sur le lieu et ses alentours

étudier la musique à l'étranger newark
Pour ma part, je suis également parti étudier à l’étranger, voici mon ancienne école à Newark-On-Trent, Angleterre.

Essayez d’en apprendre plus sur la ville dans laquelle vous vous retrouverez. Déterminez quelles sont les «bonnes adresses», les activités proposées mais aussi les services… Également, si vous étudiez à l’étranger, essayez de connaître un maximum d’informations par rapport à la région où vous vivrez, de vous renseigner sur la culture, les traditions, les fêtes… et surtout ce qui touche au système scolaire (à votre niveau). De plus, si vous allez dans un pays dont la langue n’est pas la votre, vous devrez prendre des cours pour l’apprendre. Toutefois n’oubliez pas une chose, la langue n’est jamais une barrière et on apprend plus quand on est obligé de l’utiliser. Enfin, sachez que les gens ne vous jugeront pas puisqu’ils seront contents que vous fassiez l’effort de leur parler.

 

4. L’administratif et visa

Partir pour l’étranger, c’est d’abord plutôt compliqué. Il faut compléter beaucoup de démarches, autant dans son propre pays que sur place. Renseignez-vous bien pour les visas, chaque étape que vous devez accomplir avant de partir et surtout ce qu’il faudra réaliser sur place. Les rendez-vous médicaux, la carte de séjour, le visa… votre permis de conduire est-il valable dans le pays où vous allez ? Si oui, pour combien de temps ?

C’est long, c’est ennuyeux, mais une fois que c’est fait, vous serez libre. Vous devrez rester très proche de l’ambassade ou du consulat de votre pays d’origine. N’hésitez pas non plus à demander de l’aide : des informations sont disponibles sur le site du gouvernement de votre pays. De plus, de nombreux sites internet et forums existent pour vous aider.

Vous pouvez aussi  demander à des gens de votre entourage qui on déjà fait des échanges internationaux et comment ils ont fait pour les visas.

 

5. Ce que j’apporte

Si vous partez loin de chez vous, n’emporter pas toute votre maison. Ne prenez que le strict nécessaire et achetez ce qu’il vous manque une fois sur place. Vous pouvez acheter d’occasion, cela vous coûtera moins cher.

Choisissez en fonction de ce que vous pouvez faire rentrer dans une ou deux valises. De plus, si vous avez une médication régulière, prenez-en la dose nécessaire pour votre séjour ou trouvez un moyen de vous les procurer sur place. En effet, n’oubliez pas que vous habiterez là pendant un long moment.

Il faut donc penser à  tout ce dont vous aurez besoin pour étudier la musique à l’étranger. Les vêtements adaptés au climat, les livres scolaires, des objets qui vous tiennent vraiment à cœur sont quelques exemples. Mais surtout vous aurez besoin de votre violon, alto ou violoncelle !

 

6. Le logement

Il est parfois possible d’habiter dans un logement étudiant. Vous pourrez ainsi louer une chambre ou un petit appartement très près de l’endroit où vous étudiez, de plus de nombreux services y sont souvent associés. C’est pourquoi il s’agit d’une solution de choix pour commencer surtout si vous venez de très loin.

Toutefois ce n’est pas toujours la solution la plus économique. Vous pouvez également trouver votre propre appartement ou trouver une chambre chez l’habitant. De plus, essayez de trouver un appartement assez proche de votre école pour éviter les dépenses et la perte de temps liées aux transports.

 

7. Profiter

Ce conseil peut paraître bête, mais étudier dans une autre ville ou pays étranger est une chance qui vous marquera à vie. Vous en garderez très certainement des souvenirs indélébiles. C’est pourquoi il faut profiter au maximum de cette expérience que vous vivrez peut-être qu’une seule fois. Travaillez pour le mieux évidemment, mais si vous avez la chance de visiter les alentours, foncez ! Sans oublier aussi de prendre plein de photos. Amusez-vous, sortez et rencontrez des gens. Vous vous ferez des amis pour la vie et vous pourrez avoir un «pied à terre» ailleurs. C’est également une façon de grandir, vous aurez forcément des responsabilités que vous n’aviez pas. Mais vous verrez, jamais vous ne regretterez tous les efforts que vous avez fourni pour parvenir à vos fins.

 

J’espère que ces quelques conseils basés sur mon expérience en France vous aura donné des envies de voyage. De même j’espère que cela vous aidera à préparer votre voyage pour étudier la musique à l’étranger, dans un pays lointain.

Laisser un commentaire