Bien choisir les cordes de son violon

avec 8 commentaires

Que l’on soit débutant ou professionnel, il est facile de se retrouver dérouté par l’infinité de modèles de cordes. Les assemblages de matériaux complexes qui constituent les âmes, les bobinages mais aussi les technologies avancées qu’utilisent les fabricants rendent chaque corde unique. Autant de possibilités qui rendent difficile le fait de choisir les cordes de son violon, de son alto ou de son violoncelle. C’est pourquoi je vais essayer de vous guider à travers cette page en vous donnant quelques pistes.

Il existe des centaines de modèles de cordes différentes, mais alors comment choisir les cordes de son violon ?
Il existe des centaines de modèles de cordes différentes. Mais alors ? Comment choisir les cordes de son violon ?

 

Comment choisir les cordes de son violon ?

J’ai conscience qu’en essayant de répondre à cette question, je vais l’épaissir encore davantage. Pourtant, je vais essayer à travers cet article de vous transmettre les éléments clefs qui vous permettront d’avancer et de forger votre opinion. Car vous vous rendrez en effet compte qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Cependant, certains choix pourront vous apporter une sonorité et une jouabilité radicalement différente, et je vais essayer dans ces quelques lignes de vous guider dans la bonne direction.

De l’importance des cordes

Comme tout outil de production musical, le timbre du violon est une notion abstraite. Il est de ce fait très difficile de se baser sur autre chose que son expérience personnelle pour juger de l’efficacité d’un jeu de cordes sur notre instrument ou nos oreilles. Pourtant, se baser sur l’expérience d’autres musiciens ou de luthiers est loin d’être idiot. Il faudra toutefois garder à l’esprit que les solutions des autres ne vous correspondront pas forcément.

Voici quelques points que l’on peut noter sur le choix des cordes :

  • Les cordes sont tout d’abord un élément essentiel de la création du son. C’est pourquoi utiliser des cordes de mauvaise qualité vont brider même les meilleurs instruments. Néanmoins, de bonnes cordes vont améliorer considérablement les performances des instruments les plus mauvais.
  • Ensuite, il reste à définir ce qu’est une bonne corde, car c’est là que l’objectivité s’arrête. Toutefois, en peu de mots, la bonne corde est celle qui vous permettra d’atteindre vos objectifs de jouabilité, de sonorité, et de stabilité (mais pourquoi pas aussi économiques).
  • Il n’y a pas de secret, le prix est souvent en rapport direct avec les résultats que l’on peut espérer obtenir. Cependant, des cordes hors de prix ne conviendront pas forcément à votre instrument ou à ce que vous voulez en faire.
  • Un autre élément à noter est qu’il est possible de jouer sur la tension des cordes d’une même série, car souvent disponibles en faible, moyenne et forte. Ces différences peuvent largement influencer sur le résultat.
  • Enfin, si vous installez un jeu neuf, il est important de le jouer sur quelques semaines pour se donner une idée précise du résultat sonore. Les cordes doivent en effet se stabiliser avant d’atteindre leur plein potentiel acoustique et de stabilité.

 

Comment est construite une corde

Une corde peut se décomposer en plusieurs éléments clef qui vont déterminer à chaque fois son timbre, sa puissance, sa réponse mais aussi son confort. Parmi eux se trouvent :

  • L’âme, la composante principale d’une corde, en son centre, elle est en boyau, métal ou d’origine synthétique. C’est elle qui va déterminer le corps et la souplesse du jeu.
  • Le bobinage, le ruban en métal qui entoure l’âme sur les cordes les plus graves. Celui-ci permet de lester une corde afin de réduire son diamètre, et aussi lui transmettre une certaine robustesse sans oublier qu’il agit sur le timbre.
  • Le diamètre total de la corde est un peu la résultante du mariage des deux précédents points. Elle est cependant d’une grande importance au toucher et doit être régulière d’une corde à l’autre.
  • La tension est un facteur d’une extrême importance qui est défini non seulement par la construction des cordes, mais aussi celle de l’instrument.
  • La boule ou la boucle est la façon dont se termine la corde. Elle correspond à la façon dont vous allez l’attacher sur le cordier.
  • Les soies servent non seulement à augmenter l’adhérence de la corde dans le chevillier mais aussi à identifier les modèles et placement des cordes.

 

L’âme d’une corde

Cordes à âme en boyau

Ces cordes sont les plus archaïques et nous viennent des temps les plus anciens de la musique à cordes. Généralement fabriquées à partir d’intestins de moutons, les cordes en boyau n’ont pas forcément une tension plus faible que celle basée sur une âme synthétique ou en métal. Elles possèdent aussi une sonorité complexe et riche en harmoniques très prisée des musiciens.

Grâce à leur tension et leur méthode de fabrication, ces cordes sont plus souples sous les doigts. Elles ont néanmoins une réponse moins rapide et demandent aux musiciens plus de finesse dans leur travail d’archet. Comme elles sont fabriquées à partir d’un matériau naturels, elles nécessitent un accordage plus fréquent. Elles sont aussi très sensibles aux changements de température ou d’hygrométrie et sont réputées instables.

Ces cordes trouvent les faveurs de nombreux musiciens grâce à leur excellente sonorité. Toutefois, elles ne sont pas tellement utilisées car elles sont un vrai calvaire à utiliser. Elles nécessitent beaucoup d’entretien, se désaccordent très vite, leur durée de vie est plutôt limitée… Autant d’arguments qui font que la majorité des joueurs préfèrent s’en passer.

 

Cordes à âme en acier

La corde de Mi en acier a été introduite pour les violons au début du XXième siècle. Les autres cordes ont rapidement suivi, accompagnées de différents bobinages, le plus souvent en acier chromé. Les cordes en acier ont eu un succès presque immédiat. De manière générale, les cordes à âme en acier ont une réponse rapide, clair et brillante, mais aussi très précise. De plus, elles ont une durée de vie bien plus longues, sont très résistante à la corrosion et sont insensible aux mouvements hygrométriques. Ce qui est radicalement opposé aux boyaux.

Par contre, il ne faut vraiment pas s’attendre à beaucoup de profondeur et de chaleur. De même, elles sont parfois raides sous les doigts et un peu rigides, ce qui n’est pas excellent pour le confort.

Gros plan d'une corde en acier dont on peut apercevoir les différents bobinages et l'âme.
Gros plan d’une corde en acier dont on peut apercevoir les différents bobinages et l’âme.
Focus sur les chanterelles

De nos jours, je ne pense pas me tromper en affirmant que les chanterelles en acier équipent tous les violons. Elles sont toutefois disponibles dans trois types différents :

  • Simple (l’original) : un fil d’acier de différents diamètres en fonction de la tension souhaitée.
  • Plaqué : un fil d’acier plaqué d’un métal plus ou moins précieux comme l’étain, l’argent, l’or, le platine…
  • Bobiné : un fil d’acier recouvert d’un bobinage, généralement en alu. Cette solution permet d’augmenter le contrôle et d’adoucir la corde tout en évitant les sifflements.
  • Hélicoïdal : un fil d’acier qui a reçu un traitement spécial lui donnant une forme de ressort. Cette solution permet de créer une vibration aux différents avantages.
D'Addario Kaplan Solution pour violon
D’Addario Kaplan Solution pour violon

La corde de référence anti-sifflement.

not rated 15,74

Disponible

Choix des options
Optima Goldbrokat originale pour violon
Optima Goldbrokat premium pour violon

La célèbre chanterelle dans sa version améliorée !

not rated 7,56

Disponible

Choix des options
Cordes Warchal Amber - Chanterelle
Warchal Mi Amber pour violon

Les ondulations au service du son.

13,60

Disponible

Choix des options
Optima Goldbrokat Laiton pour violon
Optima Goldbrokat Laiton pour violon

Une alternative à la célèbre chanterelle

not rated 8,82

Disponible

Choix des options

 

Cordes à âmes synthétiques

Au milieu du XXième siècle, le fabricant de cordes Autrichien Thomastik-Infeld présente ses nouvelles cordes avec une âme en perlon (un type de nylon) : Les Dominant. Leur succès a été rapide, et elles sont encore aujourd’hui numéro un des ventes de cordes pour violon. Il était alors question de retrouver les sensations des cordes en boyau, au touché comme au son. Elle sont aussi beaucoup plus stable dans l’accord et sa durée de vie est respectable. Par contre, le son est plus centré et le timbre n’est généralement pas aussi riche que leurs ancêtres.

De nos jours, les cordes synthétiques se retrouvent dans une infinité de configurations. Elles s’imposent loin devant tous leurs homologues en terme d’utilisation et malgré les quelques défauts qu’elles peuvent avoir, elles sont un excellent compromis pour satisfaire la majorité des musiciens.

 

Les différentes cordes en quelques mots

Boyau

  • Très bonne richesse harmonique et profondeur.
  • Toucher très souple.

 

  • Très sensibles aux variations d’hygrométrie.
  • Demandent beaucoup d’entretien.
  • Les cordes nues s’effilochent et peuvent être d’un diamètre très élevé.
  • Durée de vie limitée.
  • Coût élevé.
  • Non utilisable avec les ajusteurs fins modernes (mais elles n’en ont pas forcément besoin).
Acier

  • Très bonne durée de vie.
  • Grande résistance à l’oxydation et à l’usure (sur certains bobinages).
  • Coût peu élevé.
  • Insensible aux variations d’hygrométrie.

  • La sonorité manque de chaleur et de richesse.
  • Manque parfois de confort et un peu raide sous les doigts.
Synthétique

  • Très confortables à jouer.
  • Bon rapport qualité de timbre/prix.
  • Insensibles aux variations d’hygrométrie.

 

Le calibre et la tension des cordes

Comme je l’ai mentionné précédemment, la tension et le calibre sont étroitement liés, pourtant, il faudra bien les distinguer.

Les cordes en boyau non bobiné en sont un excellent exemple. Accordée à la même note qu’une corde à âme en acier ou synthétique, une corde en boyau sera toujours plus grosse (calibre supérieur) et sa tension inférieure aux autres types de cordes. Ainsi lorsqu’on change ses cordes, il faudra sans doute élargir les passages de cordes du chevalet et du sillet.

De manière plus simple, lorsqu’on achète des cordes, on est confronté à trois principaux calibres d’un même modèle et il est important d’en comprendre les différences. Comparé à une corde de calibre moyen (ou medium), une corde dite fine (aussi appelée light, weich ou dolce) aura une moindre tension, un son plus clair et une meilleure réponse en sacrifiant un peu de volume. Une corde plus épaisse (sous l’appellation heavy, stark ou forte) produira les caractéristiques opposées, un son plus sombre mais moins sensible dans la réponse.

Un autre fait étonnant est que si vous remplacez une corde en changeant sa tension, la sonorité de toutes les cordes sera changée avec elle. Car la sonorité dépend de la tension globale appliquée à l’instrument.

 

Le bobinage

Le bobinage est le fait d’enrouler un matériau, généralement en métal, autour de l’âme. Cette technique a été mise au point dans un premier temps pour réduire les diamètres imposants des cordes graves en boyau. Aujourd’hui l’habillage des cordes avec toute sorte de métaux et d’alliages permet de contrôler avec précision de nombreux facteurs comme le timbre, le calibre et la tension. Ainsi les fabricants peuvent contrôler la réponse et la tension en utilisant des métaux comme le tungstène. En créant une corde à forte tension qui est plus fine que si d’autres métaux moins denses avaient été utilisés comme de l’aluminium ou de l’argent.

On peut aussi noter l’utilisation de métaux précis à cause de leurs propriétés physiques ou chimiques. Certains musiciens avec une transpiration très acide vont trouver que leur bobinage en aluminium va très rapidement se détériorer. Par contre l’utilisation d’argent ou d’acier chromé pour le ruban permettrait d’éviter ce genre de conséquences.

 

 

Choisir les cordes de son violon en fonction des besoins

Chaque instrument possède ses propres caractéristiques naturelles. Ce sont celle qui sont définies lors de la construction et avec lesquelles il va falloir s’habituer à vivre, car elles sont difficiles à changer. D’autre part, un luthier compétant peut améliorer ou modifier certains paramètres de l’instrument afin d’améliorer ses capacités. Un des paramètres les plus facilement changeable pour quelqu’un qui n’est pas du métier est de remplacer les cordes. C’est pourquoi leur choix sera crucial afin d’arriver à atteindre son objectif.

Avant de choisir les cordes de son violon et commencer l’expérimentation, il vaut mieux se poser quelques questions sur son timbre actuel. Quelles sont les caractéristiques du son de mon instrument ? Quelles cordes j’utilise ? Quel son ai-je envie d’entendre ? Une fois que vous-y aurez répondu, vous pourrez commencer à suivre ce guide pour trouver le son que vous recherchez.

 

Mon timbre est trop aigu, strident ou clair

Il y a plusieurs façons d’équilibrer une sonorité un peu trop tranchante. La principale serait d’opter pour un jeu de corde à la tension inférieure, vous pouvez ainsi reprendre le même jeu de corde que vous possédez, mais en diminuant sa tension. Sinon, la plupart des fabricants possèdent leurs modèles qui s’adaptent à ce type de sonorité. Ainsi vous pourrez vous diriger vers ces jeux de cordes :

 

Le son est très diffus et sans vie

Lorsque la sonorité est un peu pataude et qu’il faut la tonifier, il est possible d’opter pour des cordes vivaces. Très souvent, ces cordes sont accompagnées du mot “Solo”

 

Le style de musique

Il convient d’utiliser les bonnes cordes pour aborder un répertoire spécifique. Bien sûr, ce n’est pas une règle universelle et il y aura (que) des exceptions. Toutefois, c’est très courant de constater ce qui suit :

  • Dans la musique classique, la plupart des musiciens utilisent les cordes synthétiques ou en boyau. La référence se fera en fonction de leur préférences personnelles.
  • Les musiques actuelles, comme le folk ou le jazz, voient leurs instrumentistes préférer les cordes en métal. Sûrement parce qu’elles offrent cette puissance qui leur permet de se faire facilement entendre parmi les autres instruments. De plus, si l’instrument est amplifié, alors la qualité de la corde a moins d’importance car le signal peut être ensuite modifié et embelli.
  • Pour les musiques anciennes et baroque, l’utilisation des cordes en boyau est primordiale. D’ailleurs, c’est même mieux si vous les trouvez en version non bobinée. C’est encore plus réaliste pour une reconstitution d’époque.

Choisir les cordes de son violon dans ma boutique

 

 

Choisir les cordes de son violon avec panache

Même si les jeux complets sont étudiés pour fonctionner parfaitement en proposant une transition homogène entre les cordes et un bon équilibre sonore, il est possible que cela ne convienne pas à tous les musiciens. C’est pourquoi certains musiciens décident de sortir des sentiers battus en faisant du panachage.

C’est alors un vaste monde qui s’ouvre dans lesquelles les limites ne sont que votre imagination (et aussi le porte-monnaie).

 

Choisir les cordes de son violon et les conserver

Pour la plupart d’entre nous, il est préférable de repousser au maximum le moment où il faudra remplacer les cordes. C’est une question de budget, bien sûr, mais loin de passer pour des grippe-sous, il est bon de connaître ces quelques facteurs qui permettent de tirer le meilleur des cordes sur, la durée.

  • Premièrement, il est important de vérifier qu’elles sont bien installées dans les passages de cordes. Le moindre défaut pourrait les endommager.
  • Ensuite, il faut les nettoyer régulièrement, les débarrasser des résidus de colophane mais aussi nettoyer toutes les zones que vous touchez.
  • D’ailleurs, il est préférable de ne pas les nettoyer avec des dissolvants et autres nettoyants. Je sais qu’il en existe plein, mais j’ai tendance à croire qu’il sont plus que néfaste sur la durée.
  • Enfin, il faut éviter de les sur-tendre, elles ne pourraient pas le supporter.

En fonction de ces facteurs, il est possible que la durée de vie de vos cordes oscille entre quelques semaines à plusieurs mois. Il est toutefois important de noter que, même en période de stockage, une corde sous tension s’étire progressivement et perd ses qualités. Il faudra alors penser à changer le jeu de corde pour retrouver le timbre de l’instrument une fois celui-ci tiré de son sommeil.

Le problème des transpirations acides

Si vous trouvez que vos cordes s’usent beaucoup trop rapidement et ne durent que quelques semaines avant de casser, il est possible que votre transpiration soit responsable.

 

Quand faut-il changer ses cordes ?

  • Professionnel : suivant ses exigences, toutes les quelques semaines/mois suivant les cordes
  • Étudiant : Selon le niveau d’engagement de l’étudiant, il pourra changer ses cordes aux moments clefs, avant les auditions ou examens, mais ni trop tôt, ni trop tard.
  • Amateur : L’amateur est libre de changer ses cordes selon ses envies et son budget. Mais une fois par an avec un jeu régulier peut être suffisant.
  • Débutant : Pour le débutant, il est important de garder des cordes de bonnes conditions pour faciliter l’apprentissage. Au moins une fois par an est nécessaire.

 

 

Choisir les cordes de son violon dans l’idéal ?

En guise de conclusion, nous avons vu que choisir les cordes de son violon est un processus qui peut s’avérer long et fastidieux. Vous me demanderez alors s’il existe une solution miracle, une corde qui a la réponse à tout. Cela aurait en effet pour avantage de nous simplifier grandement la vie, aux musiciens comme aux luthiers. Malheureusement, de même qu’il n’existe pas de violon, alto ou violoncelle ultime, chaque corde est comme une clef qui permettrait d’ouvrir le potentiel d’un instrument. Tenter de pénétrer ce coffre-fort avec autant de combinaisons serait probablement impossible sans les bons outils.

C’est d’abord dans le but de vous aider que je partage mon expérience et j’espère que ces explications vous serviront dans le périple qu’est de choisir les cordes de son violon.

8 Responses

  1. Vicente
    | Répondre

    Bonjour et merci pour votre article très intéressant et enrichissant. Reste plus qu’à tester et trouver maintenant !

  2. Bonjour Merci pour cet article très pertinent.
    Je souhaite changer de violon le mien Mougenot George’s de 1883 est de belle augure. Si vous faites expertise combien cela coûte t-il svp? Aussi si je peux faire in dépôt comment cela fonctionnerait-il?
    Auriez vous de bons instruments (pour professionnels) a vendre (neufs ou anciens) svp?
    En vous remerciant
    Je suis de Belgique.
    Cordialement
    Mr Gayet

    • Bonjour M. GAYET,

      Dans le cadre d’une expertise, cela dépend de quelle type d’expertise il s’agit. Si vous souhaitez obtenir un certificat d’authenticité ou une attestation de valeur par exemple, celles-ci ont une valeur proportionnelle à celle de l’instrument.

      De plus il est tout à fait possible de faire un dépôt vente de violon chez moi, il n’y a que quelques formalités à remplir notamment d’ordre légales. Nous pouvons voir cela ensemble.

      Si vous cherchez un violon de niveau professionnel, vous pourriez également retrouver des violons anciens ou modernes ainsi que des archets dans ma boutique à Strasbourg. Toutefois, vous ne les verrez pas en ligne et il vous faudra vous déplacer.

  3. Job
    | Répondre

    Bonjour très intéressé par ces infos . Je suis un amateur averti mais j’ai choisi jusqu’à présent mes cordes au petit bonheur . Pouvez vous me guider , je suis nouvellement accroché à la musique bluegrass après être passé par la musique irlandaise . Merci pour vos conseils .

    • Bonjour! Pour les styles folks qui ont besoin de beaucoup de brillance et de puissance je dirais que les cordes en métal sont assez populaires. Ensuite les cordes synthétiques assez puissantes peuvent aussi faire l’affaire. Mais il faudra affiner en fonction du violon lui-même.

  4. blasi
    | Répondre

    merci pour toutes ses informations simple a comprendre et qui vont aider bien des musiciens jeune ou aguerris personnellement je prefere les cordes boyaux et acier sauf la mi or olive avec un fort tyran pour toutes mes cordes eudexa pirastro sont celles que je prefere je joue depuis six avec ses cordes j aime leurs son graves et chaud ca correspond bien a mon oreille je pense que la facon dont notre cerveau repond au son entendus le choix des cordes va etre important pour chaqu un

  5. toto
    | Répondre

    cet article semble estre un plagiat (traduit) de stringsmagazine.com/a-guide-to-choosing-the-right-violin-strings/

  6. Job
    | Répondre

    Un peu perdu je suis . ….
    Je pratique le bluegrass ,les collègues me disent que mon violon sonne bien dans les aigus mais aigrelet et manque de corps sur le sol et le ré , que me conseillez vous sans me ruiner , merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins