fbpx

La nacre dans la lutherie

avec Pas de commentaire

La nacre est un matériau qui recouvre la surface interne des coquilles de certains mollusques. Son apparence scintillante et colorée fait d’elle un choix évident pour de nombreuses applications décoratives. C’est le cas dans la lutherie et l’archèterie où elle est utilisée comme fragments de marqueterie. 

La nacre présente à l'intérieur d'une coquille d'ormeau.
La nacre est présente à l’intérieur d’une coquille d’ormeau.

 

Qu’est-ce que la nacre ?

La nacre est en fait le revêtement que l’on retrouve dans certains coquillages. Elle est biosynthétisée (fabriquée) par le mollusque qui vit à l’intérieur de la coquille. La matière irisée se compose d’une multitude de couches d’une protéine de perlucine qui lie des cristaux d’aragonite (cristaux de calcium). Il arrive aussi que la nacre se forme directement à l’intérieur de l’habitacle. En effet lorsque un élément perturbateur pénètre dans l’intimité du mollusque, celui-ci s’en protège en le recouvrant de nacre : c’est ainsi que se forment les perles.

La nacre est considérée comme matière organique, car elle contient des restes de la matrice organique qui a permis sa synthèse par l’animal. Mais ce sont en fait des biominéraux.

 

 

 

L’utilisation de la nacre en lutherie

Ces célèbres instruments décorés par Antonio Stradivari sont dotés de petites incrustations en nacre dans leurs filets.
Ces célèbres instruments décorés par Antonio Stradivari sont dotés de petites incrustations en nacre dans leurs filets.

Les violons, altos et violoncelles

Les instruments du quatuor exploitent très peu la nacre dans leurs ornementations, mais elle se retrouve de temps à autre sur les accessoires :

  • On retrouve parfois un point perlescent sur le sommet des chevilles.
  • Le cordier est aussi un lieu propice aux incrustations marquetées en nacre.

Il existe par ailleurs certains instruments célèbres pour leurs incrustations en nacre. Comme le violon très ornementé “Le Hellier” d’Antonio Stradivari datant de 1679. Celui-ci est en effet entouré de filets doubles à l’intérieur desquels sont incrustés une succession de cercles et de losanges nacrés.

 

Il existe également certains violons du folklore norvégien, les hardingfele, qui sont richement décorés de nacre. Ces cousins scandinaves possèdent également des cordes sympathiques, qui ne sont pas jouées mais entrent en résonance avec les mélodies. Le résultat est alors surprenant, à la fois esthétiquement mais aussi dans son rendu sonore. Je tâcherai d’aborder le sujet plus en détail dans un article futur !

 

Voici un hardingfele, un instrument scandinave sur lequel la nacre est omniprésente.
Voici un hardingfele, un instrument scandinave sur lequel la nacre est omniprésente. Celui-ci a été réalisé par un luthier et ami japonais Keisuke Hara.

 

Les archets

Archet carbone Coruss pour violon avec une mèche blanche.
On peut observer ici le recouvrement le l’œil parisien sur la hausse d’un archet.

Les archets sont presque des pièces d’orfèvrerie, un ensemble constitué de bois, métaux et matières rares et précieuses. Là aussi, la nacre est utilisée à cause de sa beauté irisée. On la retrouve principalement sur :

  • Le recouvrement de la hausse
  • L’œil parisien, ou autre élément décoration sur les côtés de la hausse
  • En ornement sur le bouton de serrage

 

Les guitares et mandolines

Bien que ma spécialité (ou le sujet de ce site) ne concerne pas les guitares ou les mandolines. Il était tout de même important de les mentionner ici car ces instruments possèdent énormément d’éléments nacrés :

  • Rosaces
  • Marqueurs de touche
  • Filets
  • Incrustation décoratives

 

 

La nacre d’un point de vue écologie et éthique

Les ormeaux sauvages peuvent atteindre des prix d’environs 50 euros le kilo. Ils sont pêchés en France un à un en plongée par des professionnels disposant d’une licence d’exploitation.

La nacre ainsi que les perles sont des produits proscrits par le véganisme, car il s’agit bien d’un produit du règne animal. De plus, en raison de sa nature précieuse celui-ci est surexploité dans certaines régions. C’est par exemple les cas des ormeaux ou “oreilles de mer” qui sont recherchés pour leur chair autant que pour leur coquille. Ils ont ainsi disparu de nombreux littoraux un peu trop fréquentés par les pêcheurs de toute sorte. C’est pour ça qu’il existe maintenant des élevages en bassin ou en mer.

Il existe bien évidemment des alternatives à la nacre, à base de plastiques ou polymères. Elles sont toutefois difficiles à trouver dans une bonne qualité et surtout pas aussi belles.

 

La nacre est aussi considéré comme une véritable pierre précieuse - propice à la réalisation de bijoux.
La nacre est aussi considéré comme une véritable pierre précieuse – propice à la réalisation de bijoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *