Le violon au Hellfest

avec Aucun commentaire

Le Hellfest est non seulement le plus gros festival français, mais aussi parmi l’un des plus grands en Europe, spécialisé dans les musiques dites extrêmes. Sur les six scènes simultanées que propose l’événement, jusqu’à 350 groupes vont se relayer durant les deux week-ends qui vont s’enchaîner cette année. Cette quinzième édition, prévue initialement en 2020, mais reportée à cette année à cause de la pandémie a une affiche complètement incroyable. Toutefois, plutôt que de vous décrire le festival en détail et de quoi il s’agit, je vous propose de revenir sur la place qu’occupe le violon dans ce festival. Car même si la guitare, la basse et la batterie et leurs musiciens volent clairement la vedette lors de cette série de concerts, la famille du violon ne reste pas sur le banc de touche. C’est pourquoi je vous invite à découvrir ensemble, où trouver le violon au Hellfest.

le violon au Hellfest
Peut-on entendre du violon au plus gros festival de métal en France ? Hé bien oui !

Le violon au Hellfest

Que l’on aime ou pas le rock, le métal et leurs dérivés, il faut avouer que la programmation du Hellfest est tellement vaste, que l’on peut toujours trouver quelque chose sur quoi s’accrocher. D’ailleurs, le violon est peut-être une bonne porte d’entrée pour s’habituer à ces sonorités, car il est souvent synonyme d’apaisement et d’harmonie entre les rythmiques effrénées généralement proposées par ces groupes.

 

Les groupes du Hellfest qui emploient le violon

Je vais vous faire découvrir quelques passages musicaux et vous donner quelques éléments de contexte. Toutefois, il est possible que ces vidéos ne soient pas en rapport avec le Hellfest, ni un enregistrement live.

Epica

Epica est avant tout un groupe de métal symphonique originaire des Pays-Bas et qui existe depuis une vingtaine d’années environ. Digne représentant de ce genre musical, la musique d’Epica est un mélange qui regroupe à la fois la construction, les mélodies et les timbres que l’on pourrait retrouver dans les musiques classiques, notamment grâce à sa voix principale de femme, soutenue régulièrement par des chœurs et des ensembles de cordes. Le piano et les synthétiseurs viennent également s’ajouter ces textures et sonorités issues de la musique classique et de l’opéra.

Bien sûr, le côté très métal, avec une rythmique galopante et très droite à base de guitares, de batterie et de chant gutturaux puise dans des sonorités plus telluriques pour créer ce mariage tout à fait intéressant que je vous laisse écouter dans cet extrait.

Eluveitie

C’est au cœur des montagnes Suisses que s’est formé Eluveitie il y a de cela une vingtaine d’années. Leurs compositions s’apparentent au Folk-métal, c’est à dire un mélange entre musique traditionnelle, celtique dans ce cas précis, et métal. Vous pourrez ainsi entendre au fil des composition, un enchaînement de nombreuses sonorités plus folk les unes que les autres, faisant intervenir des cornemuses, des vielles à roue, mais aussi de nombreux violons.

Il s’agit d’une musique festive, rythmée, aux mélodies entêtantes et bourrées d’énergie qui vous parlera sans aucun problème si vous aimez le violon celte.

Septicflesh

Pénétrons à présent dans l’antre du Death Metal Symphonique grec avec ce groupe formé dans les années 90. Il s’agit d’un univers très différent, et beaucoup plus sombre, mais qui porte malgré tout de nombreuses couleurs musicales et textures s’apparentant aux plus grands ensemble symphoniques.

Vous pourrez ainsi prendre conscience de l’ampleur du concert de l’extrait vidéo, où le groupe s’associe à un orchestre et des chœurs pour proposer une expérience visuelle et auditive impressionnante.

Tellement épique que ça pourrait très bien être le B.O de 300…

Igorrr

Pour moi, Igorrr, c’est un peu le David Lynch du métal, un mélange à la fois effrayant et improbable, mais surtout très onirique de gros riffs, de chant typés opéra, auxquels s’ajoutent des airs plus traditionnels, et des sons plus électroniques. D’ailleurs, vous pourrez aussi retrouver le solo de disqueuse Makita à 50 secondes.

C’est le seul groupe français de cette sélection, à la fois fun et étonnant de musicalité malgré l’apparente difficulté qu’il représente.

 

Mono & Jo Quail quartet

Dans un registre beaucoup plus statique, c’est le groupe japonais de Post-Rock Mono qui s’associe à la violoncelliste Jo Quail. Celle-ci est d’ailleurs accompagnée de son quatuor pour l’occasion.

Musicalement, ils font évoluer de longues nappes sonores pour noyer nos tympans dans une hypnose très bruitiste. Aucune voix, juste des cordes, des lames et des percussions.

 

Dirty Shirt & the Transylvanian Folkcore Orchestra

Voici ce que peut donner l’association entre un groupe de métal et un orchestre traditionnel de musique roumaine. Ces sonorités slaves, à la fois joyeuses et pleines de vie se marient sans problème avec des guitares bien lourdes pour créer un Folkcore entraînant et charismatique.

Le violon au Hellfest, pose aussi des problèmes

Le violon, comme beaucoup d’instruments acoustiques, n’est pas facile à sonoriser en concert. En effet, capter les vibrations d’une caisse de résonance n’est pas des plus simple, car elle capte tout ce qui se passe autour d’elle. Vous pouvez d’ailleurs faire l’essai chez vous, si vous parlez à côté de votre violon, vous pourrez sans doute ressentir votre voix faire vibrer l’instrument.

La même chose se produit en concert, sauf que les niveaux sont incroyablement plus hauts. C’est pourquoi si un micro ou un capteur est déployé sur un violon, il y a de fortes chances qu’il capte les autres instruments, et tombe dans une boucle d’amplification. Ce que l’on appelle communément le larsen. Les guitares observées sur scène n’ont pas ce problème, car les capteurs qui les équipent sont bien différents. Ceux-ci créent un signal à partir du champ magnétique que va perturber la vibration d’une corde en acier. Il est possible de créer un effet Larsen de cette manière, ce qui est d’ailleurs une forme d’expression pour les guitaristes, mais c’est beaucoup plus difficile.

La solution du violon électrique

Un violon électrique est spécialement fait pour être amplifié. Il est en effet dépourvu de caisse de résonnance et cela facilite grandement sa sonorisation. Par contre, sa sonorité est nettement moins intéressante et va nécessiter des modifications, par exemple avec un pré-ampli pour lui donner une sonorité satisfaisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins