Luthier du quatuor, qu’est-ce que c’est ?

avec Pas de commentaire

Lorsque je me présente, j’emploie souvent le terme de luthier du quatuor. Il s’agit d’une expression que je considérais assez simple pour résumer rapidement ce que je faisais. Or, j’ai remarqué que beaucoup de mes interlocuteurs acquiesçaient sans pour autant savoir ce que cela signifiait réellement. Mais je m’en rendais le plus souvent compte trop tard ! C’est pourquoi j’ai envie de clarifier tout ça dans cet article, notamment pour expliquer d’où proviennent les termes de cette expression. Cela me permettra aussi de mieux présenter mon métier à l’avenir !

 

Qui est le luthier du quatuor, que fait-il et surtout : pourquoi un nom pareil ?
Qui est le luthier du quatuor, que fait-il et surtout : pourquoi un nom pareil ?

 

Qu’est-ce qu’un luthier ?

Pour que ce soit clair dès le début, le métier n’a rien à voir avec la lutte. On m’a déjà demandé…

Je pourrais tout d’abord vous envoyer rapidement à la définition du dictionnaire, je pourrais même la découper et vous la coller ici. Mais j’ai moi même fait le tour de ce qui existait et il faut avouer que c’est quand même assez réducteur. C’est pourquoi je vais développer ce qui est, à mon avis, l’essence même du luthier. Il s’agira toutefois de ma propre interprétation alors n’hésitez pas à compléter vos recherches pour vous forger votre propre avis.

Au commencement, il n’y avait sans doute que des musiciens. Ceux-ci devaient, pour pouvoir exprimer leur créativité, créer non seulement la musique mais aussi concevoir les instruments qui pourraient les accompagner. Cette pratique commence dès la préhistoire même si on ne peut probablement pas parler de lutherie à ce moment là. Les instruments étaient alors souvent rudimentaires, et il n’en reste évidemment plus grand chose.

Cependant, imaginez-vous aujourd’hui devoir construire votre violon avant même de le jouer… Un exercice assez difficile n’est-ce pas ?

Quelques penseurs se sont par la suite emparés du sujet. Par exemple Pythagore détermine avec son monocorde une formule mathématique qui lie la longueur vibrante d’une corde et la hauteur de la notes. C’est le principe de base qui donne vie à tous les instruments à cordes. Pourtant, ce mathématicien doublé d’un philosophe à la frontière entre science et mysticisme ne peut pas être qualifié de luthier.

En fait, même le luth n’existait pas à l’époque.

 

Du luthiste au luthier

Le luthiste joue du luth, le luthier construit le luth.

À partir du VIIe siècle, un instrument à cordes pincées propre à la culture Arabe va se répandre en Europe. Le oud (al ‘oud signifie “morceau de bois” en arabe) va suivre l’expansion de l’Islam, notamment par l’Espagne et s’intégrer progressivement à la culture européenne. Celui-ci prendra alors le nom de luth et aura sa propre évolution pendant de nombreux siècles, notamment par l’ajout de frets et de cordes.

Le luth était l’instrument à corde le plus prisé de la Renaissance et certainement le plus répandu dans l’Europe du XVIe et XVIIe siècle. C’est surement pour faire face à cette demande que les facteurs d’instrument à cordes de l’époque sont devenus des luthiers. Dès lors, tous les artisans qui ont perpétués la tradition de fabrication des instruments à cordes portent cette marque. C’est pourquoi aujourd’hui, avec la grande évolution des instruments à cordes, les luthiers ont été obligés de se spécialiser et on retrouve de ce fait plusieurs catégories :

  • guitares classiques
  • violes et instruments baroques
  • violons, altos, violoncelles (c’est lui le luthier du quatuor)
  • instruments anciens et médiévaux
  • guitares et basses électriques
  • contrebasses
  • Mandoles

Parfois, on appelle aussi luthier les nombreux artisans dont le métier est de de réparer ou d’entretenir des instruments de musique. Ainsi on ira aussi voir le luthier pour son accordéon, sa clarinette, les instruments ethniques ou même les percussions… Mais il s’agit en fait d’un abus de langage et une confusion car bien qu’un fabricant d’instrument sera considéré comme un facteur, celui dont le métier est d’entretenir les outils d’un musicien n’a pas forcément de nom particulier.

C’est pour cela que je reçois quelque fois des appels qui me demandent si je ne peux pas éventuellement retamponner un saxophone. Après tout, je suis luthier

 

Le luthier du quatuor

Parmi tous ces luthiers aux origines et aux métiers bien différents, on identifie celui qui fabrique les violons, altos et violoncelles comme luthier du quatuor. Pourtant, si on compte bien il ne s’agit que de trois instruments différents… Ce qui est effectivement très étrange à première vue…

Toutefois, un esprit affûté pourrait suggérer que l’on puisse ajouter la contrebasse à cette famille pour tomber juste. Ce n’est pourtant pas le cas. À vrai dire la plupart des luthiers du quatuor ont horreur des contrebasses. C’est pour cela qu’ils préfèrent laisser ça à des spécialistes : de véritables charpentiers connus sous le nom de luthiers pour contrebasses.

 

Le quatuor à cordes Alberta - deux violons, un alto et un violoncelle
Le quatuor à cordes Alberta – deux violons, un alto et un violoncelle

 

Le quatuor à cordes

Voici encore un terme tout à fait évident pour celui qui baigne dans le monde de la lutherie ou de la musique. Et encore, c’est loin d’être acquis… Quoi qu’il en soit, pour tous les autres, il s’agit surement d’un charabia occulte dont il ne comprendront que deux mots distincts mais auront du mal à les associer :

  • Quatuor : Cela concerne probablement un groupe de 4 éléments. Mais encore reste-t’il à déterminer lesquels…
  • Cordes : Surement des ficelles tendues. Si c’est en rapport avec la musique, peut-être s’agit-il d’un cordophone. Autrement dit, un instrument à corde, car il ne faut pas exagérer non plus… Personne ne penserait à ce mot, enfin, pas moi en tout cas.

C’est pourquoi on va tenter de démêler tout ça et se représenter ce qu’est réellement le quatuor à cordes. Dont la réponse est en fait en photo juste au dessus…

 

Le quatuor, un ensemble de musicien

La musique de chambre est en fait, comme son nom de l’indique pas, un ensemble d’œuvres dont chaque partie est écrite pour un unique instrumentiste.

 

Dans la musique classique, un ensemble de quatre musiciens interprétant une oeuvre est un quatuor. Dans d’autres cas, comme dans le jazz, on parlera de quartet. Bien que cela s’applique à n’importe quel ensemble de musiciens, avec ou sans instruments, la formation la plus populaire est celle du quatuor à cordes.

Plus précisément, cet ensemble de musique de chambre est composé de :

  • Premier violon
  • Second violon
  • Alto
  • Violoncelle

Ce choix particulier provient naturellement des quatre voix humaines principales qui sont essentielles à l’harmonisation :

  • Soprane & Alto (violon)
  • Ténor (alto)
  • Bass (violoncelle)

Le répertoire du quatuor à corde est l’un des plus fourni, surement à cause de sa grande popularité. C’est pourquoi les compositeurs lui ont consacré de nombreuses œuvres, et parmi eux : Haydn, Mozart, Beethoven

Quatre instruments de quatre cordes qui retranscrivent les quatre principales voix humaines interprétées par quatre musiciens.

 

 

Le luthier pour le quatuor à cordes

En fait, si je devais à chaque fois me présenter pour englober l’ensemble de ce que je fais dans mon métier. En étant à fois précis mais surtout en utilisant des termes techniques, cela reviendrait surement à :

Facteur, réparateur et optimiseur de cordophone frotté dont l’appartenance à la famille du violon suggère l’utilisation d’un archet.

Je n’ai pas encore essayé, mais je devrais apprendre cette phrase pour essayer de la sortir dans une conversation. Ce qui est sûr c’est que j’aurais surement perdu l’attention de la personne à qui je m’adresse. Et cela même avant d’avoir achevé ne serait-ce que la moitié des mots que j’allais prononcer. En plus, restons pragmatique : ce ne serait pas joli sur une carte de visite.

En même temps, j’ai parfois la même impression quand je déclare “Je suis luthier du quatuor“. Je n’indique pas vraiment ce que je fais et comment je me distingue d’un autre artisan qui fabrique, répare, restaure ou vend des instruments de musique.

Enfin, vous n’en avez peut-être pas conscience, mais le métier de luthier regorge d’une multitude de spécialités différentes. Je pense que vous vous en rendez compte en parcourant ce site internet.

D’autre part, si vous voulez savoir ce qu’un luthier du quatuor peut potentiellement faire dans son atelier. Je vous invite à lire cet article qui traite entièrement du sujet.

 

En attendant, j’espère vous avoir éclairé un peu sur cette appellation assez obscure. N’oubliez pas de formuler vos éventuelles remarques dans les commentaires !

Laisser un commentaire