fbpx

Recycler ses cordes de violon

avec Pas de commentaire

Avez-vous déjà pensé qu’il était possible de recycler ses cordes de violon ? Voici plusieurs moyens que vous pouvez utiliser pour redonner vie à vos cordes et épargner l’environnement.

 

Avez-vous déjà pensé qu'il était possible de recycler ses cordes ?
Avez-vous déjà pensé qu’il était possible de recycler ses cordes ?

 

Pourquoi recycler ses cordes ?

Savez-vous exactement de quoi sont constituées les cordes de votre instrument ? Il s’agit principalement de métaux plus ou moins précieux : aluminium, acier, laiton, tungstène, argent ou or mais aussi des alliages. Certaines variétés de cordes possèdent aussi une âme en nylon, un dérivé de l’industrie pétrochimique. Autant de matériaux qui deviennent de plus en plus rare mais aussi de plus en plus cher. On peut aussi considérer qu’un jour ces ressources seront épuisées, tout comme les réserves de pétrole du monde entier.

Par exemple, l’argent ne peut pas être remplacé par un autre matériau dans la fabrication de cordes haut-de-gamme. Chaque année ce sont des tonnes d’argent qui finissent dans des décharges ou des incinérateurs car personne n’a envisagé de le recycler. C’est pour ça que nous, musiciens et luthiers, contribuons de manière indirecte à l’augmentation du prix des cordes que nous payons pour installer sur nos violons, altos, violoncelles etc…

 

 

Donner une seconde vie à ses cordes

Dans la plupart des cas, le recyclage des cordes est actuellement inenvisageable. Les fabricants majeurs ne se sont pas encore lancés dans de telles initiatives. Néanmoins, il est possible de donner une seconde vie à vos cordes en les donnant à des associations. Ces associations récupèrent les instruments, les accessoires et les consommables dont les gens n’ont plus l’utilité et les remettent en état pour permettre à des enfants ou adultes de suivre des cours de musique dans les pays défavorisés. Parmi elles se trouvent Music Solidarity, Luthiers Sans Frontières ou Al Kamandjati.

 

L’atelier de lutherie, partenaire de Al Kamandjâti

L’association Al Kamandjâti existe depuis 2002 grâce à Ramzi Aburedwan, un altiste médaillé d’or du Conservatoire d’Angers. Celui-ci est né et a grandi près de Ramallah. Cette organisation soutient l’éducation et la scolarisation des enfants palestiniens en leur facilitant l’accès à la musique. Surtout pour ceux qui vivent dans des camps de réfugiés et les villages dans toute la Palestine et le Liban. Ce projet les encourage à profiter de la musique, dépassant ainsi les difficultés quotidienne.

Le luthier de l’association est Shehada Shalalda, un ancien camarade de classe. Il s’occupe toute l’année de l’entretien et de la réparation du parc instrumental de l’école à Ramallah. Je m’occupe de récolter pour lui des accessoires et des consommables qui n’ont plus d’intérêt pour mes clients mais qui peuvent encore servir aux élèves de son association. C’est ainsi que je vous propose de récolter les cordes anciennes, les accessoires dont vous ne vous servez plus et peut-être des instruments trop endommagés pour que vous puissiez vous en servir. Ceux-ci pourraient disposer d’une seconde vie entre les mains d’un enfant heureux de pouvoir pratiquer la musique. Contactez-moi ou venez me rendre visite à l’atelier si toutefois vous envisagiez de faire un don.

 

Shehada Shalalda est un des luthiers qui permet de recycler ses cordes en leur donnant une seconde vie.
Shehada Shalalda est le luthier de l’association Al Kamandjati, il s’occupe de l’entretien et la réparation du parc instrumental de l’association.

 

Le cas de la compagnie Warchal

Le fabriquant de cordes Warchal n’est sur le marché que depuis relativement peu de temps. C’est pourtant la première entreprise à proposer l’idée de recycler ses cordes en juin 2012.

Séparer et collecter les matériaux dans des volumes conséquent et à un degré du pureté exploitable rend le recyclage assez contraignant. En effet, les cordes sont composées de nombreux matériaux différents, très fins et dans des quantités parfois infimes. Warchal a cependant tenu à persister dans cette idée, malgré les difficultés, et propose un programme complet de recyclage des cordes. C’est pour ça que la compagnie propose de racheter les cordes usagées aux musiciens et luthiers qui les utilisent.

 

Comment recycler ses cordes chez Warchal ?

Avec les coûts de transport qui entrent en jeu, il n’est pas rentable de renvoyer chaque jeu de corde individuellement. Mais lorsque vous avez mis plusieurs jeux de cordes de côté vous pouvez leurs envoyer pour recevoir un crédit pour acheter de nouvelles cordes. Voici une idée des prix que vous pouvez espérer pour un jeu complet :

  • Violon : 2,20€
  • Alto : 2,50€
  • Violoncelle : 7,40€

Ce montant peut paraître relativement faible, mais au final qu’auriez vous fait de vos cordes ? Dans tous les cas, vous ne pouvez participer à ce programme de recyclage qu’en vous inscrivant sur la boutique en ligne de Warchal. Enfin, inutile de préciser qu’ils ne reprennent que leurs propres cordes.

Enfin, espérons que cette initiative éclaire le chemin des autres fabricants comme Thomastik, D’addario ou Pirastro.

 

Les cordes Warchal dans la boutique de l’atelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *