Réglage guitare : Le diapason

avec Un commentaire

Le diapason est l’un des éléments fondamental des instruments à cordes et il correspond à la plus grande longueur vibrante de la corde, qui se trouve en général entre le sillet et le chevalet. C’est une notion importante lors d’un réglage guitare et cet article aura pour but d’expliquer en détail les aspects que les musiciens oublient parfois lorsque ils se lancent dans le réglage de leur instrument.

 

Le diapason d’une guitare

Le diapason sur les guitare n’est pas fixe, il peut grandement changer selon les modèles et les constructeurs, influant grandement sur le timbre, le confort de jeu mais aussi sur la justesse de l’instrument. En théorie il mesure entre le sillet et le chevalet, mais comme dans beaucoup de cas les chevalets ou pontets sont mobiles, il est préférable de multiplier par deux la distance entre le sillet et la 12ème frette. Ce qui permet d’obtenir la longueur de diapason “officielle” de l’instrument.

 

La tension : Confort de jeu et timbre

Prenons comme exemple une Gibson LesPaul au diapason de 629mm et une Fender Telecaster au diapason de 648mm. Ces deux longueurs sont légendaires et ont donné naissance à ces deux monuments des modèles de guitares. Il est important de comprendre que le diapason est intimement lié au timbre de l’instrument. Ainsi le caractère d’une LesPaul pourvue d’un diapason de Telecaster sera bien loin de celui qu’on lui connaît.

Alex Farran et sa guitare Gibson LesPaul.
Alex Farran et sa guitare Gibson LesPaul.

L’expérience facilement réalisable pour s’en rendre compte est de monter le même jeu de cordes (de structure et tension) sur la LesPaul et la Telecaster. Les sensations de tension ne seront pas du tout les mêmes car pour avoir la même note (fréquence) : plus la corde sera longue et plus il faudra la tendre. Donc une fois accordées toutes les deux de manière standard, la tension sera plus importante sur la Telecaster. Ainsi un jeu de tension moyenne (10/46) pourra sembler un peu mou sur la LesPaul alors qu’il pourra sembler un peu raide sur la Telecaster. Évidemment la tension va directement influer sur le timbre et cela fonctionne à peu près de cette manière : Une corde moins tendue offrira plus de sustain et de rondeur (LesPaul) et une corde plus tendue (Telecaster) plus de brillance et plus d’attaque. On retrouve là les principaux caractères qui ont donné les lettres de noblesse à ces instruments.

 

La justesse

Les choses se compliquent un peu lorsque on aborde le sujet de la justesse. En effet, rien de bien sorcier avec une corde jouée à vide, mais il est important de savoir que de jouer une note en appuyant avec son doigt sur la touche va légèrement sur-tendre la corde. De plus l’angle formé par la corde entre la fret et le doigt influe lui aussi sur la tension : d’où la technique de “vibrato longitudinal” souvent oubliée des guitaristes. En d’autres termes la note entendue sera légèrement plus aigüe que ce qui était prévue au départ et en pratique : Une guitare avec un chevalet placé à la côte précise du diapason sera surement fausse

C’est pour cette raison que l’on calcul le diapason théorique en doublant la distance entre le sillet et la douzième fret, mais il ne correspondra à rien de concret.

 

 

La compensation

La justesse d’une guitare est une histoire de compromis, ainsi, pour qu’elle soit juste, nous allongerons le diapason de chaque corde : Cela permettra de compenser la sur-tension qu’exerce le doigt en plaquant la corde sur la touche. D’une manière générale, plus la sur-tension est importante, plus il faudra allonger le diapason : la compensation devra être plus forte sur les grosses cordes (graves) que sur les cordes fines (aiguë). C’est pour ça que beaucoup d’instruments possèdent un chevalet de biais : afin de préparer cette compensation.

réglage guitare
Le sillet peut être lui aussi compensé, mais il en existe sur le marché qui sont pré-compensés.

La compensation sur les guitares électriques peut s’effectuer en ajustant soit le sillet, en général en le rapprochant de la première fret, soit sur le chevalet en réglant vissant ou dévissant les différents pontets. Dans le cas d’une guitare classique ou folk, il est plus difficile de modifier la compensation au niveau du chevalet, c’est pourquoi ces types de guitares seront plus ou moins juste selon le tirant choisi. Et trouver le tirant de cordes le plus adapté permettra d’optimiser la justesse.

Dans le cas d’un changement de tirant de corde, il sera important de refaire régler la compensation au niveau du chevalet. Plus le tirant sera fort, plus il faudra allonger le diapason et inversement.

L’accordage d’une guitare est un équilibre, un compromis entre plusieurs méthodes qui permettra au musicien d’avoir un instrument assez accordé pour lui permettre de jouer dans des conditions convenables. Si vous avez bien suivi le raisonnement, inutile donc de perdre trop de temps à accorder minutieusement votre guitare à l’aide d’un accordeur électronique sur les cordes à vide.

 

 

Réglage guitare

Sur les guitares électriques, il est très simple de s’essayer à ce genre de réglage chez soi, car très peu d’outils suffisent. Cela fait partie de l’expérience “être un musicien”. Bien évidemment dans le cas où vous ne seriez pas sûr de comment procéder, vous pouvez toujours demander à un professeur de guitare qualifié ou à un luthier de vous en expliquer les principes. Quant à moi je serai heureux de répondre à toutes vos questions : N’hésitez pas à me contacter ou à me rendre visite à mon atelier.

 

 

One Response

  1. Patrick vanwynsberghe
    | Répondre

    Une belle explication bien clair pour être au diapason ! Merci

Laisser un commentaire