Violon ancien ou contemporain, que choisir ?

avec Aucun commentaire

La vie est un affrontement perpétuel, un mécanisme presque manichéen qui nous pousse à rejoindre un camp parfois malgré nous. En tant que violoniste, altiste ou violoncelliste, vous rejoindrez sûrement une des deux idéologies qui consiste à défendre, soit les vieux instruments, soit ceux qui sont fabriqués de nos jours. Il va pour moi être question dans cet article de vous faire comprendre que cet affrontement est beaucoup basé sur des croyances ainsi que des biais infondés. J’espère ainsi vous montrer qu’entre un violon ancien ou contemporain, le choix portera surtout sur vos propres besoins de musiciens. Et aussi les moyens dont vous disposez.

Choisir entre violon ancien ou contemporain
Faire le choix entre un violon ancien contemporain n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît.

Violon ancien contre violon contemporain : le grand combat

Tout d’abord, j’aimerais vous poser la question : que choisiriez-vous instinctivement entre ces deux types de violons ? Il y a une forte chance pour que vous répondiez “violon ancien” car c’est statistiquement le choix de la plupart des musiciens. C’est ce que je constate dans mon atelier d’ailleurs, mais aussi en discutant avec d’autres collègues. Toutefois, sauriez-vous expliquer ce choix et surtout l’argumenter ? Je vais essayer de vous convaincre que malgré les apparences, tous les choix se valent. D’ailleurs, un instrument contemporain, même onéreux pourrait très bien être plus rentable qu’un instrument ancien.

Quels sont les avantages théoriques des instruments anciens ?

  • Premièrement, les violons anciens sonnent mieux que les instruments modernes. Car ceux-ci ont été joué pendant longtemps, donc forcément, ils vibrent mieux.
  • D’autre part, ils ont été fabriqués avec des méthodes qui ont été perdues aujourd’hui. Il s’agit du secret de leur sonorité qui n’est plus accessible aujourd’hui.
  • Ensuite, acheter un instrument ancien est toujours un bon investissement. Il sera toujours possible de le revendre plus cher que son prix d’achat.
  • Ils possèdent une âme et une histoire qui imprègnent leur sonorité et transmettent plus d’émotions.

 

Les anciens instruments présentent-ils de réels avantages ?

Les avantages de choisir un violon ancien ou contemporain
Est-ce que les avantages de posséder un instrument ancien sont réels ?

Si les instruments anciens sont tellement plébiscités, c’est qu’ils présentent probablement beaucoup d’avantages. Comme je viens d’ailleurs de les lister… Toutefois, est-ce que ces avantages correspondent à la réalité ou est-ce qu’il s’agit d’un fantasme ?

Tout d’abord, acoustiquement, il est impossible de quantifier précisément une qualité aussi subjective que celle du son d’un instrument. Même les tests à l’aveugle réalisés par des experts ne parviennent pas vraiment à trancher sur la question. En fait, la seule différence notable entre les violons que l’on trouvait sur ces bancs d’essais était le nombre de zéros associés à leur estimation de valeur. Pourtant, après ces tests, il apparaît bien que l’avantage n’est donné à aucun des deux camps. C’est pourquoi l’argument de leur sonorité magique ne tient pas la route.

Ensuite, à part leur incroyable qualité sonore, quels avantages possèdent-ils ? Leurs bois anciens sont plus sensibles aux variations météorologiques, et leur sonorité est par conséquent, plus capricieuse. Leur vécu demande de nombreux investissements afin de les maintenir en état de fonctionnement. Certains de ces instruments ont même tellement été joués qu’ils sont totalement essoufflés et ne supportent même plus la tension de cordes nécessaires à s’exprimer face à un public.

Finalement, ils sont aussi gorgés d’histoire. Les bois sont imprégnés de la sueur et des larmes, mais aussi du cœur de nombreux violonistes. L’intérieur est gorgé de l’haleine du musicien, de la poussière et de la suie de l’éclairage d’autrefois. Et c’est vrai que l’histoire de chaque instrument est très précieuse, surtout dans le cas où l’on peut la connaître.

 

Un violon comme moyen d’investir ?

Bien sûr, il y a aussi cette croyance, qu’investir dans des instruments anciens est un excellent placement. Celui-ci permettrait alors de faire peu de pertes ou même de faire des bénéfices. Cela possède certaines limitations, et fonctionne rarement en dehors de ces cas très précis : Lutherie, mécénat et défiscalisation. Il est en effet facile d’avoir le tournis lorsque l’on observe attentivement ce qui se passe dans les ventes aux enchères. C’est par contre encore pire lorsque cela se passe dans l’ombre. Mais je ne vais pas tellement m’étendre sur le sujet car ce sera l’occasion d’un autre article. Sachez que c’est un argument, peut-être même le seul recevable, mais qu’il faut vraiment bien savoir sur quoi on s’engage et éviter de tomber dans les pièges habituels.

Le risque des violons anciens

Il faut savoir qu’acheter un violon ancien n’est pas sans risque, il peut très bien regorger de défauts invisibles. C’est en effet assez difficile de déterminer l’état réel d’un instrument sans disposer du savoir des équipements nécessaires.

  • Fractures cachées voire maquillées
  • Invasions de vers
  • Défauts structurels
  • Épaisseurs trop fines car retravaillées

Il y a toutefois quelques façons de se protéger de ces risques. Tout d’abord, il est préférable de choisir un instrument dans une boutique ou un atelier spécialisé. C’est peut-être la façon la plus onéreuse d’acquérir un instrument, mais c’est aussi la plus sûre. En effet, chez un professionnel de bonne réputation, le moindre sera pris en charge par les garanties qu’il propose. En tout cas s’il ne s’agit pas de votre fait. Cela permet d’éviter en tout cas d’éviter certaines surprises qui pourraient vous arriver. Inutile de préciser que si vous achetez un violon chez un particulier, sur des annonces en ligne ou bien aux enchères, votre responsabilité sera totale et il sera difficile d’envisager passer par une assurance.

D’autre part, si vous souhaitez acquérir un instrument ancien, vous pouvez prendre conseil. Trouvez un expert indépendant et neutre, il pourra ainsi vous renseigner sur les dangers de l’acquisition d’un instrument. Nous pouvons par exemple prendre rendez-vous pour me soumettre vos intentions d’achat.

Le choix d'un violon ancien ou contemporain s'accompagne toujours des risques
Le choix d’un violon ancien ou contemporain s’accompagne toujours des risques.

Comment choisir un violon ancien ou contemporain ?

Que vous ayez suivi ou non les nombreux débats et expérimentations réalisées notamment par le magazine “The Strad” et des groupes d’experts, vous savez peut-être qu’il existe un combat idéologique entre instruments anciens et modernes.

D’ailleurs, une étude a été réalisée il y a quelques années (mais ce n’est pas la première fois). Dans celle-ci, des chercheurs ont demandé à 10 solistes bien connus de choisir un violon qui pourrait remplacer le leur parmi une sélection de 12 violons. La moitié d’entre eux était des violons anciens dont 5 étaient des Stradivarius. Les autres étaient quant à eux des violons très récents. Dans ce test à l’aveugle, les yeux des violonistes étaient bandés. Ils purent ensuite jouer les instruments durant des sessions de 75 minutes. Tout d’abord dans une salle de répétition puis dans un hall de concert de 300 places. Il s’avère qu’après les essais, 6 des violonistes participants ont désigné des instruments modernes comme leur préférence. Quand ils comparèrent ensuite les qualités de jeu entre leurs violons actuels et leur nouveau choix, la plupart trouvaient la jouabilité plus agréable.

D’où provient donc cet attachement aux violons anciens ? Car les notions de lutherie sont beaucoup mieux comprises aujourd’hui que dans cette période sombre qui sépare l’âge d’or Crémonais et cet apogée que nous vivons actuellement. Étudions donc plus précisément le sujet dans les parties suivantes.

Le prix d’un violon ancien ou contemporain

Pour faire simple, tous les instruments ne sont pas égaux, et cela, à bien des égards. De plus, leur prix ne permet absolument pas de les départager en matière de qualité. Déjà, qu’est-ce qui fait la qualité d’un instrument ? Qu’est-ce qui fait pour vous la qualité d’un violon, alto ou violoncelle ? Si vous êtes musicien, il s’agit de quelque chose de très personnel, un sentiment qui équivaut à une agréable moyenne entre sonorité et jouabilité. Si vous êtes un investisseur, vous ne vous souciez sans doute que de sa provenance spatio-temporelle. Comme toujours l’amalgame est rapidement fait, c’est pourquoi j’entends régulièrement : “Je voudrais un violon qui sonne comme un violon à 50.000 euros“. Je comprends le concept, mais au fond de moi, cela me fait sourire.

Ceci implique en fait une perception fausse qui nous fait croire qu’un instrument cher est forcément d’une qualité proportionnelle au nombre de zéro que son prix contient. Or, il n’y a rien de plus faux. C’est même une incroyable méprise de croire qu’un violon italien aura une sonorité plus appropriée à un musicien de haut niveau que son équivalent allemand, anglais, français ou même pourquoi pas chinois. Par contre, en terme de prestance, de prestige, de signification, ça en jette. C’est une valeur à part entière, mais rien à voir avec l’acoustique pure.

Je parle dans l’article suivant du prix des différents violons, afin que vous puissiez comprendre un peu mieux le sujet.

Le prix des violons

avec Un commentaire

Avant tout, le prix des violons est assez difficile à définir sans en connaître tous les paramètres. En effet, même pour un instrument en tout point similaire : sa valeur changera suivant le travail de montage, le prix de ses accessoires ou le prestige de l’atelier. En outre, ces notions deviennent encore plus impalpables sur des instruments anciens, rares, ou fabriqués par des luthiers de renom. Toutefois, je vais tâcher dans cet article de vous présenter les ordres de grandeur que l’on retrouve généralement dans les boutiques. De ce fait, vous pourrez vous faire une idée de ce que cela peut représenter en termes de prix.

La réalité du marché

Pour résumer simplement la situation, si l’on rentre dans le domaine du financier et de l’œuvre d’art : plus c’est rare, plus c’est cher. Alors, lorsque vous souhaitez acquérir de l’ancien, même de facture modeste, il faut se préparer à la dépense.

A contrario, les violons modernes ne sont pas encore entrés dans le domaine spéculatif. Ainsi, c’est plutôt l’effet inverse qui se produit. En fait, comme le producteur est toujours vivant pour compléter son œuvre et il se retrouve confronté à une féroce concurrence : celui-ci reste généralement dans des prix relativement corrects. Toutefois, vous retrouverez de très grandes disparités de prix chez les luthiers. En effet, les luthiers les plus à la mode du moment monnaient leurs œuvres entre 30.000 et 40.000 euros pour la production d’un violon. Mais rassurez-vous, la plupart du temps, vous pourrez faire fabriquer un violon pour un tarif oscillant entre 6.000 et 15.000 euros. Là encore, les fluctuations dépendent de très nombreux critères.

Le compromis entre les violons anciens ou contemporains
Le compromis entre les violons anciens ou contemporains, ces instruments fabriqués aujourd’hui mais qui ont l’air très vieux.

Comment se vendent les violons contemporains

Cela fait déjà plusieurs siècles que les violons se fabriquent en copie d’ancien. C’est une façon que trouvèrent les fabricants pour plaire à leur public et continuer à vendre leurs instruments. Sans tomber dans l’escroquerie où les meilleurs faussaires rivalisent d’ingéniosité pour tromper les experts, les instruments modernes revêtant une usure et une patine incroyablement réaliste font rêver les musiciens. Qu’ils soient conscients où non d’acheter un production récente, on constate que ces instruments ont plus de succès que leurs homologues d’apparence neuf.

Vous n’avez donc pas à faire le choix entre un violon ancien ou contemporain puisque vous avez un compromis entre les deux. Les qualités de jeu seront exactement les mêmes, par contre l’impact visuel affectera fortement votre perception sonore ainsi que celle de votre auditoire. Celui-ci disparaissant instantanément dès lors que vous fermez les yeux, comme l’a démontré l’expérience précédente.

Faire le choix d’un compromis entre un violon ancien et moderne

Si vous êtes intéressé par l’acquisition d’un violon, alto ou violoncelle qui pioche dans les avantages des deux mondes, lisez dès maintenant cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins