Équipement de protection du luthier

avec Aucun commentaire

Le luthier se caractérise avant tout par les outils et les matériaux qu’il emploie, comme tous les artisans. Il y a toutefois des éléments qui sont primordiaux mais dont on ne parle pas souvent : l’équipement de protection du luthier. En effet, la lutherie est un métier qui peut se révéler dangereux à bien des égards. C’est pourquoi nous portons, pour nous protéger ou pour nous simplifier la vie, des habits et accessoires que je vais vous présenter ici.

Équipement de protection du luthier

L’atelier de lutherie peut présenter de nombreux risques. C’est pourquoi je vais aborder dans cet article les équipements de protections qu’utilise le luthier.

L’équipement de protection du luthier

Il est important de respecter quelques consignes de sécurité en pratiquant la lutherie. Celle-ci passe bien sûr par la connaissance et la maîtrise des gestes qui permettent d’utiliser les outils sans risque de se blesser. Toutefois, il y a des équipements qui permettent à un luthier d’exercer son métier avec plus sécurité.

La prise en compte de ces équipements sera par exemple nécessaire pour la rédaction du Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels.

En tant qu’employeur, la loi vous impose d’évaluer les risques qui existent dans votre entreprise en matière de santé et de sécurité des salariés. Pour cela, vous devez établir et tenir à jour un document unique d’évaluation des risques professionnels.

Le tablier

Le tablier de luthier est l’équipement de protection symbolique de l’artisan à l’ouvrage. Il s’agit en quelque sorte d’un uniforme ou d’un signe d’appartenance en plus d’être un écran contre les agressions matérielles du quotidien.

Sa première utilité évidente est d’offrir une barrière entre les objets manipulés et le corps. C’est à dire qu’il empêchera non seulement les coupures ou les abrasions mais aussi les projections ou substances d’entrer directement en contact avec le corps ou les habits de son porteur.

Celui-ci est préférablement en coton, en cuir ou d’autres textiles qui ne vont pas fondre au contact de la chaleur. De plus, il devrait aussi être assez couvrant pour protéger toutes les parties exposées au poste de travail.

Les chaussures du luthier
Mes chaussures de luthier, en cuir épais, elles m’offrent une protection suffisante mais n’ont pas de pointe renforcée.

Les chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont de lourdes chaussures professionnelles qui permettent avant tout de prévenir les blessures aux pieds. Bien que pas aussi nécessaires que dans d’autres secteurs professionnels, elles ont pourtant leur importance. En effet, il arrive que des objets (très) tranchants ou (relativement) lourds tombent de l’établi, causant de graves blessures.

Les gants du luthier
Des gants de vaisselle renforcés me suffisent pour protéger mes mains.

Il m’est par exemple arrivé un jour qu’un canif pourvu d’une lame assez large et très affûtée tomba sur mon pied. La pointe a traversé le sommet de ma chaussure et deux orteils avant de se loger dans la semelle. J’ai eu de la chance cette fois-ci car la coupure, bien que profonde, n’était pas très grave. Mais elle était assez pénible à soigner.

 

Les gants

Il est quasiment impossible de porter des gants lorsqu’il s’agit de travailler le bois. La perte de dextérité est en effet bien trop importante. Par contre, il y a certaines opérations dont l’usage des gants est vivement recommandé. C’est notamment le cas lors de la manipulation de substances chimiques, de certains détergents et autres produits nocifs (qui devraient également figurer dans le document unique).

Pour ma part, j’essaie de me servir de gants réutilisables (de type vaisselle) dès que possible. Ne serait-ce que pour ne pas avoir à me laver les mains constamment. Ainsi, dès que je dois manipuler des substances grasses ou qui font des tâches (pigments, encres, peintures…), cela me permet de ne pas avoir à faire un aller-retour jusqu’à l’évier.

Les lunettes du luthier
Les lunettes sont idéales pour éviter de se prendre des projections de bois ou de substances dans les yeux.

Les lunettes

Je ne parle évidemment ici pas de lunettes de vue mais bien de celles de protection. Elles protègent les yeux des projections de matières ou de substances qui pourraient avoir lieu lors de l’utilisations de machines ou de produits chimiques par exemple.

Dans certains cas, il faudrait même porter des lunettes étanches car certaines vapeurs pourraient également être très mauvaises pour les yeux. Vous ne vous étonnerez donc plus lorsque vous verrez un luthier au fond de son jardin avec des lunettes de plongée.

Le masque du luthier
Le masque intégral permet non seulement de préserver ses poumons mais aussi d’éviter les projections.

Le masque

Bien qu’à la mode en toute occasion de nos jours, le masque a une grande utilité dans l’atelier. Il permet notamment de préserver les voies respiratoires de l’exposition à des particules fines comme des poussières de bois mais aussi dans certains cas des vapeurs. Dans tous les cas, les filtres devront être adaptés à l’usage que vous souhaitez en faire.

Il faudra également assurer une ventilation et/ou une filtration de l’air pour éviter au maximum une accumulation de particules dans l’espace de travail.

La trousse de soin du luthier, lorsque l'équipement de protection du luthier n'a pas été suffisant
La trousse de premier secours, lorsque la prévention n’a pas été suffisante.

La trousse de premier secours

Lorsque prévenir n’a pas suffi, il faut guérir. C’est pourquoi une trousse de secours a toujours son utilité dans un atelier de lutherie. Il est nécessaire de la posséder mais il est encore plus important de savoir s’en servir.

Celle-ci devrait contenir notamment :

  • Désinfectant
  • Compresses
  • Sparadrap
  • Pansements de différentes tailles
  • Larmes artificielles

 

Si l’équipement de protection du luthier n’a pas été suffisant

Avant de pratiquer ce type d’activité, il est bien de se renseigner pour savoir comment être traité en cas d’urgence grave. Beaucoup de blessures professionnelles arriveront sur les mains et les bras, des zones très délicates et sensibles qu’il faut traiter avec beaucoup d’égards. C’est pourquoi je vous recommande de connaître exactement l’emplacement des centres SOS Main près de chez vous. Ce sont en effet des centres spécialisés qui fonctionnent tout au long de la semaine et les week-ends, 24h/24.

 

Où trouver cet équipement de protection du luthier

Vous pourrez trouver votre équipement de protection individuelle (EPI) dans plusieurs enseignes spécialisées. Si vous souhaitez des recommandations à propos de celles-ci ou de l’utilisation de ce matériel, vous pouvez toujours entrer en contact avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rencontrons-nous pour identifier vos besoins